Retour à l'accueil Cuisine & vins
ABC
HOMARD
Recettes simples
SEXY
Regard des hommes
Comment l'attirer?
PHOTOS
Rincez-vous l'oeil!
Nos galeries
13 mars 2010

Café Méliès
Effets spéciaux gastronomiques



Georges Méliès était un géant du cinéma, le père des effets spéciaux, que dirait-il aujourd’hui des trois D d’Avatar? Il serait sûrement heureux de voir que son travail de créateur fait des petits! Pour ce qui est de la cuisine du Café Méliès, il pourrait dire que la cuisine comme le cinéma a bien évolué et le café Méliès est dans cette tradition moderne qui respecte de grands principes immuables pour un bon résultat. Produits de grande qualité, exécution technique parfaite et créations fertiles, voilà ce que vous retrouverez à la table du Méliès!






Décor


Le décor est unique et ne ressemble à rien d’autre. C’est justement pour ça que j’aime l’aménagement de ce lieu unique. Métal vert, luminosité et haut plafond, c’était très moderne en 1999. Sous l’impulsion de Claude Langlois, c’est toujours très actuel. Il y a aussi quelque chose d’intime, de chaleureux et surtout, de très confortable, j’aime beaucoup !

Ambiance


L’ambiance, comme souvent, est très animée les fins de semaines. Mais la majorité du temps, vous pouvez vous restaurer dans une ambiance chaleureuse, calme, posée, classe. La clientèle y est bien sûr pour beaucoup, mais selon les soirées, vous pouvez y faire la fête ou signer un contrat en toute confidentialité, c’est parfait !

Style de restaurant


À la fois un bar, un restaurant, un lounge, une belle terrasse pour les beaux jours, une salle de spectacle, petits salons privés pour vos réceptions, un lieu multiservice bien actuel. La cuisine est axée sur les produits du marché, travaillés simplement pour exalter le maximum de saveurs et de vérité, prix très attrayant pour la qualité des prestations, une table à découvrir ou redécouvrir!

Pub.
Cote de Thierry
3.5/5
 
Cote des internautes
2/5
(Nbre de vote : 1)

Clientèle


Très hétéroclite, gens d’affaires, du milieu du spectacle, du multimédia, de jeunes gens venus prendre un verre et souper avant d’aller dans des clubs finir la soirée, des amoureux du vin (très belle carte). Il y a un parfait mélange des genres, sans oublier les spectateurs des salles de spectacles à proximité du restaurant.

Carte des vins


Accueil et service parfaits. Chaque semaine, je vous présente un portrait de ce qu’il se passe réellement dans les restaurants que je visite. Bref, ce que je veux vous dire, c’est que le talent, tu l’as ou tu ne l’as pas. Quel que soit le client qu’il sert, le garçon du Méliès était compétent, bravo!

Le repas


Beaucoup d’entrées nous tentaient, comme le foie gras du Québec poêlé, chutney de pommes à l’anis étoilé, brioche grillée ou le Pétoncle poêlé ratatouille, coulis de tomates oranges parfaitement réalisé, cuisson du pétoncle; idéale, bien caramélisé en surface, translucide à coeur.

Aussi le velouté d’asperges au crabe et crème fraîche, magnifique et savoureuse crème d’asperges, la texture est fine, onctueuse, le crabe vient donner un peu de richesse à la création culinaire, je prends mon temps pour en apprécier chaque cuillerée. Salade tiède de betteraves, jambon serrano croustillant et portobello, voilà un superbe plat, une réalisation quatre étoiles, l’exactitude de la cuisson, de l’assaisonnement, de la présentation et l’harmonie des différentes saveurs et textures sont un modèle du genre, magnifique!



Combien ça coûte
40 $ à 50 $ par personne

Le quartier
À proximité de la rue Sherbrooke

L’adresse
Café Méliès
3540, Boulevard St-Laurent
Montréal
Téléphone: 514-847-9218


Risotto aux crevettes tigrées, asperges vertes et safran. D’habitude, je n’aime pas choisir le risotto dans un restaurant (non italien). Mais allez savoir pourquoi, j’ai eu du pif, car celui du café Méliès est vraiment très bon. Un bon point pour la cuisson des crevettes, et la saveur franche et surtout réelle du safran (trop de restaurants affiche safran sans en servir vraiment…), là, c’était de la haute voltige! J’avais encore le goût du safran en bouche trente minutes plus tard, génial! Puis, Joues de veau braisées, purée de pommes de terre crémeuse à la ciboulette, brunoise de légumes racines, sauce vin rouge. Un plat incontournable dans la restauration montréalaise, mais pas très souvent réussi. Celui-ci est magnifique, dans la lignée des Jean-Paul Giroux de Cuisine et Dépendance, ou de Benoit Lenglet le chef du 5 ième Péché. Bravo donc au chef José Rodriguez du Café Méliès pour cette belle réalisation.

Le service


Accueil et service parfaits. Chaque semaine, je vous présente un portrait de ce qu’il se passe réellement dans les restaurants que je visite. Bref, ce que je veux vous dire, c’est que le talent, tu l’as ou tu ne l’as pas. Quel que soit le client qu’il sert, le garçon du Méliès était compétent, bravo!





Coup de toque

Je suis bien heureux de redécouvrir cette belle table!

Coup de torchon

Le Méliès est victime de l’image des restaurants (m’as-tu vu) de la rue St-Laurent…



Commentaires des internautes
Moyenne des votes :
Nombre de votes : 1

Recevoir un verre de vin avec un gros dépôt et un service sans regard, ni attention. Par contre, cuisine était bonne. Déçu

2/5
21-05-2010- Gilbert- âge : (36-49)
Laissez vos commentaires sur ce restaurant
Écrivez vos commentaires :


Vos cotes :


Votre nom :


Votre âge :


Votre adresse électronique :




Canoë se réserve le droit de ne pas publier une critique qui pourrait porter atteinte à la nétiquette.
MicasaCanoë VoyagesLifewise
22 décembre 2014