Retour à l'accueil Cuisine & vins
ABC
HOMARD
Recettes simples
SEXY
Regard des hommes
Comment l'attirer?
PHOTOS
Rincez-vous l'oeil!
Nos galeries
2 mai 2009

Le Chaud Lapin
Du chaud et du froid!


Un restaurant, c’est une foule de choses: le chef, sa cuisine, le décor, l’ambiance, le service, l’accueil... Le Chaud Lapin, est un restaurant touche à tout. Bar, Lounge, restaurant, bistro, gastro... Je comprends très bien que l’on veuille rassembler le plus grand nombre possible de clients sous un même toit, mais à force de tout vouloir, on finit par se perdre!





Décor


Il y a deux entités dans ce restaurant. Pour les petits groupes, il y a une magnifique section de banquettes de cuir en demi-cercle pouvant accueillir jusqu’à dix personnes, quelques petites tables dans le même espace et le bar. Une autre partie, très quelconque, très impersonnelle, très rue Mont-Royal dans son urbanité.

Ambiance


Ce qui m’a gêné le plus, c’est que la partie côté rue sépare vraiment deux clientèles: la section lounge/bar pour les branchés et l’autre pour les perdus dans la ville. Il y avait donc deux atmosphères, deux ambiances, deux clientèles, deux services, deux attentions et ça, ça ne me plaît pas.

Style de restaurant


Le Chaud Lapin se veut un restaurant pour les jeunes qui veulent faire la fête et dans ce registre, c’est vraiment réussi.

C’est un restaurant extrêmement bruyant, mais c’est un peu normal lorsque la fête bat son plein. Les produits choisis sont excellents, la technique est là, le souci de bien faire aussi. Le jeune chef Jean-Cédric Morency a du talent et est capable du meilleur, comme malheureusement... du moins bon.
Pub.
Cote de Thierry
3/5
 
Cote des internautes
0/5
(Nbre de vote : 0)


Clientèle


Comme mentionné un peu plus haut, la clientèle est jeune et branchée. Le restaurant s’est vite fait une belle réputation depuis l’ouverture l’été dernier. L’ambiance y est bonne, mais légèrement en décalage avec les qualités indéniables de la cuisine puisque j’ai du mal à croire que les clients y vont d’abord pour bien manger d’après ce que j’ai constaté le soir de ma visite... Animateurs d’émissions télé réalité, comédiens vedettes, humoristes; les artistes aiment la place.

Carte des vins


La carte des vins répond au besoin des amateurs. Elle devra être élargie, mais c’est difficile de ne pas y trouver son bonheur.

Les prix sont raisonnables et les vins au verre sont aussi de la partie. Il y a quelques vins en importation privée, des vins bio. Le temps enrichira la carte, c’est normal.

Le repas


Tartare de bœuf, vraiment pas transcendant. La viande avait été coupée depuis trop longtemps et la justesse de l’assaisonnement faisait vraiment défaut. En plus c’était sec!

Le poisson proposé, ce soir-là, invitait le gourmand au voyage. La cuisson de ce dernier prouve hors de tout doute que le chef en est un vrai professionnel. Le poisson était cuit à la seconde près. Cette préparation aurait été sublime si le petit bouillon d’accompagnement au lait de coco avait été plus punché. Il manquait justement de réel exotisme, dommage, car avec un petit plus, le chef nous aurait envoyés au paradis...

Le plat fétiche du menu (vous en doutez sûrement) est le lapin. Le chef le prépare divinement: cuisse farcie cuite à la perfection, moelleuse, onctueuse et savoureuse... Un pur délice (un plat quatre étoiles).

Pour conclure ce repas en «dents de scie», gâteau aux carottes et tarte aux trois chocolats.

Je vais le dire sans faux fuyant; ces deux desserts n’étaient pas dignes d’un chef avec autant de talent. C’était un manque complet de raffinement. Ce n’était même pas style maison, c’était style «j’aime pas faire les desserts, mais il en faut à mon menu». Un petit effort chef !!!

Combien ça coûte
Comptez 60 $ par personne

Le quartier
Sur la rue la plus animée de Montréal

L’adresse
Au Chaud Lapin
1279, avenue du Mont-Royal Est
Montréal
Téléphone: 514-522-2379
Le chef du Chaud lapin souhaite que les produits du Québec soient bien représentés sur sa carte. La qualité des matières premières était irréprochable, bravo pour cette belle initiative!

Mais pourquoi suis-je aussi critique alors? Je crois simplement que le chef est prisonnier d’un restaurant qui englobe beaucoup trop de choses pour bien définir son style et ça me déroute un peu.

Quand on est capable de faire aussi bien avec une cuisse de lapin, j’ai du mal à comprendre les petits loupés ici et là. Je suis toujours plus dur avec ceux qui ont du talent car je croix en eux. J’y retournerais? À deux non, en groupe sûrement.

Ps: il faut faire quelque chose avec le site Internet...

Le service


Comme pour tout le reste, des hauts et des bas...





Coup de toque

La qualité des produits.

Coup de torchon

Deux style, deux ambiances, deux attentions...



Commentaires des internautes
Moyenne des votes :
Nombre de votes : 0
Laissez vos commentaires sur ce restaurant
Écrivez vos commentaires :


Vos cotes :


Votre nom :


Votre âge :


Votre adresse électronique :




Canoë se réserve le droit de ne pas publier une critique qui pourrait porter atteinte à la nétiquette.
MicasaCanoë VoyagesLifewise
22 décembre 2014