Retour à l'accueil Cuisine & vins
ABC
HOMARD
Recettes simples
SEXY
Regard des hommes
Comment l'attirer?
PHOTOS
Rincez-vous l'oeil!
Nos galeries
18 avril 2009

Lotus Royal Thaï
Mauvais Karma


Le lotus est une plante qui représente Bouddha dans le monde indien. Le restaurant Lotus royal Thaï ne fait pas honneur à son illustre symbole spirituel; l’esprit est là, mais l’exécution fait pic pic. Bref, je m’installe en position du lotus devant mon ordinateur afin de rester zen pour vous retracer le plus calmement possible ce que j’ai vécu!



© Thierry Avril


Décor


Après une recherche sur Internet, j’ai arrêté mon choix sur le Lotus Royal Thaï car le décor avait quelque chose de sympathique, hors des éternels décors de carton pâte que l’on retrouve trop souvent dans les restaurants thaïlandais!

Teinte de bleu vif avec murs de briques, banquettes très inconfortables de tons orange et mauve. Des couleurs tranchantes, presque électriques.

Ambiance


Incroyablement conviviale, sympathique au possible. L’accueil souriant y est pour beaucoup.

La simplicité règne; l’esprit de Bouddha peut-être! Bref, pas compliqué et agréable.
Pub.
Cote de Thierry
1/5
 
Cote des internautes
0/5
(Nbre de vote : 0)


Style de restaurant


Restaurant de cuisine thaïlandaise, le tout est un peu américanisé, malheureusement! Les prix paraissent bas mais lorsque j’ai payé ma facture, j’en ai presque perdu mes dents!

Il y a tellement de bons bistros à Montréal et ailleurs, où l’on mange très bien pour 45$ par personne.

Je disais dernièrement à l’émission de Paul Houde que ce qui est cher, ce ne sont pas les restaurants gastronomiques, mais plutôt les mauvais restaurants qui coûtent en moyenne dix dollars de moins par personne que les meilleures tables.

Clientèle


La clientèle est hétéroclite, des jeunes et des moins jeunes, des montréalais, des asiatiques, de grandes tables, des couples, des grandes familles avec des enfants, etc.

Carte des vins


Quelques vins dont un blanc et un rouge maison. Pas de vin au verre. Nous avons demandé au charmant serveur s’il pouvait nous proposer autre chose que le vin maison au verre.

Celui-ci réfléchit trois secondes et nous répondit: «Oh oui, j’ai un bon chardonnay». Va pour le chardonnay (médiocre)! Nous n’avons jamais su ce que c’était, mais en comparaison au vin maison, c’était sûrement un meilleur choix!

Bref, Caroline souhaitait en avoir un autre verre et le toujours sympathique responsable refusa de nous servir la même chose (il ne pouvait ouvrir une bouteille pour ça...). Nous en déduisons que celui-ci avait profité d’une bouteille laissée par des clients peu enclins à boire la leur en totalité! Bref, on a pris deux thés, heu, de l’eau chaude avec un arrière-goût de citronnelle.

Le repas


Nous commandons le Pow Pia Koong: six rouleaux frits de crevettes entières avec une sauce aigre-douce. Saveur de crevettes masquée par un goût très prononcé d’ail. Ça m’a fait penser aux crevettes congelées que l’on retrouve dans les comptoirs de surgelés au supermarché!

Mais ça encore, ça passait, car en comparaison avec les brochettes de poulet satay, les rouleaux étaient très bons.

Bref, la dernière fois que j’ai mangé d’aussi mauvaises brochettes de poulet satay, c’était au Newtown, quoique, celles du Newtown étaient encore pires.

Sa-Tay Kai dur, sec, laissé au chaud quelque part avant d’être réchauffé. Même la sauce aux arachides n’était pas fameuse. Quand ça va mal, ça va mal.

Ensuite, mon invitée a choisi la soupe Kao- Lao, une soupe à l’anis étoilé. Anis étoilé? Jamais trouvé. Si vous le voyez, dites-lui qu’il était attendu dans ma soupe et qu’il n’est jamais venu.

Combien ça coûte
85 $ pour deux, tout compris avec deux verres de vin.

Le quartier
Au coin de la rue Ste-Catherine et de la rue Papineau

L’adresse
Lotus Royal Thaï
1694 Ste-Catherine Est. Montréal
Téléphone: 514-522-8424
Puis, pour Caro, Cari rouge aux crevettes, l’honneur est sauf, car cette préparation était convenable, même agréable. Les crevettes étaient bien présentes et vu le reste, c’était bien. Ouf!

Aussi, un sauté de porc avec des légumes dans une sauce acidulée. Ça aussi, c’était correct, mais vraiment pas transcendant, la présentation faisait pic pic.

Le dépaysement dans la présentation des plats et les saveurs sont aux abonnés absents. Un peu découragés par cette aventure culinaire, nous avons décidé d’aller manger des desserts ailleurs.

Le service


Le service était charmant, gentil au possible. Malheureusement, il faut dire les choses comme elles sont: une bonne cuisine avec un service médiocre ne fait pas une belle soirée, l’inverse est aussi vrai. On a beau être gentil, ça ne règle rien, un point c’est tout.





Coup de toque

Heu!!!

Coup de torchon

Heu!!!



Commentaires des internautes
Moyenne des votes :
Nombre de votes : 0
Laissez vos commentaires sur ce restaurant
Écrivez vos commentaires :


Vos cotes :


Votre nom :


Votre âge :


Votre adresse électronique :




Canoë se réserve le droit de ne pas publier une critique qui pourrait porter atteinte à la nétiquette.
MicasaCanoë VoyagesLifewise
18 décembre 2014