Retour à l'accueil Cuisine & vins
ABC
HOMARD
Recettes simples
SEXY
Regard des hommes
Comment l'attirer?
PHOTOS
Rincez-vous l'oeil!
Nos galeries
31 mai 2008

Restaurant Ora
Le grand bluff!


Il est de ces restaurants qui, par leur situation, leur aménagement, leur décoration et leur style, ne m’inspirent que méfiance. Dans le cas du restaurant Ora, ouvert il y a tout juste un an. Tous les ingrédients étaient réunis pour un ratage mémorable, mais je me suis fait bluffer. Explication.



© Pablo Durant


Décor


Le décor de ce restaurant- bar lounge est très joli, plus proche de Miami ou de L.A. que du Vieux-Montréal.

Banquettes et fauteuils de cuir blanc, mur de briques, tables bien espacées, alcôves spectaculaires pour petits groupes, lumières roses, bleues, vertes, jaunes (très South Beach) qui bougent au rythme de la musique. Tout est très beau, jusqu’aux toilettes!

Ambiance


L’ambiance était formidable! Plus la soirée avançait, plus le son montait, plus les rires fusaient, plus les gens arrivaient. Un brouhaha sympathique et synonyme de fête; «le party, sinon rien» est la devise du Ora.

Style de restaurant


Restaurant actuel, très branché, avec DJ, axé sur le look, sur le paraître, mais confortable. La cuisine, pourtant immangeable ailleurs dans le même registre, est ici de très bonne tenue. Attention, ce restaurant ne plaira pas à tous; mais moi, on m’a bluffé!
Pub.
Cote de Thierry
3.5/5
 
Cote des internautes
0/5
(Nbre de vote : 0)


Clientèle


Beaucoup de beau monde! C’est à se demander s’ils ne font pas des auditions pour se prévaloir des gens les plus beaux du Québec.

Le mélange des genres est aussi bien intéressant: des jeunes, des gens plus âgés, des artistes, de futures vedettes, une fusion dans tous les sens du terme.

Carte des vins


La carte est bien pourvue en vins de toutes les régions du monde viticole. Les vins au verre pourraient cependant être bonifiés.

Une attention particulière a été portée à la carte des cocktails, d’ailleurs nous n’y avons pas résisté. La sélection est vaste et les cocktails sont fort bons...

Le repas


Un petit amuse-bouche pour commencer, afin de mettre les papilles gustatives en alerte, agréable et bien réalisé. Puis, un gâteau de crabe de roche parfumé à la coriandre, avec mayonnaise au wasabi, gingembre et agrumes. Cette préparation culinaire aurait été parfaite si les petits gâteaux de crabe (de très belle qualité) n’avaient pas été si épicés, oh boy! Ça nous a fait dresser les cheveux sur la tête. C’est d’autant plus dommage que l’ensemble était magistralement réussi et bien présenté.

Aussi, une caille royale grillée Diana. Une caille levée en suprême parfaitement cuite à la seconde près, sur un petit ragoût de pois chiches, un délicieux jus de cuisson, quelques dés de tomate légèrement compotée et subtilement acidulée... Le bluff commence à faire son effet, je suis agréablement surpris et je commence à me dire qu’effectivement, il y a un vrai chef dans ce restaurant, mais je n’étais pas au bout de mes surprises.
Combien ça coûte
Environ 50 $ par personne sans les vins, les taxes et le service.

Le quartier
Presque au coin de la rue McGill.

L’adresse
Restaurant Ora
394, rue Saint-Jacques
Montréal
Téléphone: 514 848 0202


Comme plats principaux, un pavé de saumon atlantique royal avec purée de céleri-rave et beurre blanc au foie gras. Une préparation superbe, une belle façon de redonner ses lettres de noblesse à ce poisson. Pavé de saumon délicieusement assaisonné et parfaitement cuit. Purée de céleri fine et délicate, petit morceau de foie gras poêlé puis émincé en petites tranches sur le beurre blanc. Superbe présentation de l’ensemble sur une grande assiette rectangulaire, beaucoup de travail dans cette assiette, ouvrage très soigné, bravo!

Duo d’agneau: dans un premier temps le carré, belle côte cuite rosée, comme demandé, mais aussi un jarret, cuit à basse température, tout ça dans deux assiettes rectangulaires distinctes, avec garniture élaborée. C’était non seulement très bon, mais aussi très copieux.

Pour conclure, nous avons dégusté une grande assiette de mini-desserts. Là encore, beaucoup de détails, plein de petites attentions parfaitement réalisées. Un repas étonnant jusqu’à la fin!

Une question: combien de temps le jeune chef Marc Gasney, 28 ans, restera- t-il au Ora? Est-ce que la clientèle comprend vraiment son travail? Je l’espère mais n’en suis pas certain. Affaire à suivre!

Le service


Pour vous dire la vérité, chers lecteurs, les serveurs et serveuses de ce restaurant n’ont pas été choisis pour leur grande expérience ou parce qu’ils auraient fréquenté les écoles hôtelières, mais plutôt pour leur apparence. Cependant, chacun s’acquitte de sa tâche avec gentillesse.




Coup de toque

Cuisine et décor étonnants! Une belle surprise.

Coup de torchon

Déjà deux chefs en un an, ce n’est pas rassurant.



Commentaires des internautes
Moyenne des votes :
Nombre de votes : 0
Laissez vos commentaires sur ce restaurant
Écrivez vos commentaires :


Vos cotes :


Votre nom :


Votre âge :


Votre adresse électronique :




Canoë se réserve le droit de ne pas publier une critique qui pourrait porter atteinte à la nétiquette.
MicasaCanoë VoyagesLifewise
28 juillet 2014