Retour à l'accueil Cuisine & vins
ABC
HOMARD
Recettes simples
SEXY
Regard des hommes
Comment l'attirer?
PHOTOS
Rincez-vous l'oeil!
Nos galeries
10 mai 2008

Atma
Déception pour l’âme


Atma, qui veut dire «âme», est un restaurant charmant. Pourtant, j’ai le sentiment que je suis bien mal tombé en ce début de semaine et qu’en d’autres temps, la qualité de la nourriture, si je me fie à mes espions, y est bien supérieure!





Il y a plusieurs façons de commenter un restaurant qui nous déçoit: révéler sans faux-fuyant aux lecteurs ceux qui n’ont aucun talent et qui, par conséquent, vendent bien cher leur médiocre préparation et les autres qui, par maladresse, léger fléchissement ou nonchalance, servent les mêmes recettes avec lassitude.

C’est à mon avis ce qui est arrivé au restaurant Atma, pourtant bien supérieur à la prestation qui m’a été donné de déguster!

Décor


Restaurant sur plusieurs niveaux, le décor est très beau, aménagement judicieux où chaque recoin est sublimé par des accessoires plus beaux les uns que les autres, mezzanine spectaculaire pour les groupes.

C’est très confortable, surtout si vous êtes un petit groupe et êtes installés dans des petites alcôves remplies de coussins, un véritable dépaysement!

Il serait quand même judicieux d’avoir un peu plus de lumière dans le restaurant (c’est tellement sombre que l’on ne peut même pas lire le menu...).
Pub.
Cote de Thierry
2.5/5
 
Cote des internautes
0/5
(Nbre de vote : 0)


Ambiance


Calme, reposante: vous voulez changer votre quotidien et souhaitez vous évader de la métropole, c’est un endroit idéal pour changer le mal de place!

Style de restaurant


Restaurant de cuisine indienne, présentation dans des petits plats traditionnels, assiette de présentation et verre à eau joliment ouvragés, beaucoup de petits détails.

Clientèle


Beaucoup d’habitués, des vedettes de la télévision comme Virginie Coossa, qui y a presque élu domicile. Des couples, beaucoup de groupes (on comprend pourquoi avec l’aménagement des lieux) et la communauté indienne qui vient pour s’y ressourcer.

Carte des vins


Pas très développée en vins, par contre la carte des cocktails est bien pourvue, une belle sélection de bière, c’est d’ailleurs ce que nous avons choisi parce que la bière indienne en fût comme en bouteille est à découvrir!

Le repas


Avant que nos mets arrivent à la table, la gentille serveuse nous a servi des grandes galettes croustillantes avec des petites sauces d’accompagnement. En d’autres temps, ce genre de croustilles ne m’apporte que rarement satisfaction. Eh! bien, je dois me raviser car c’était vraiment agréable et délicat. Nous garderons d’ailleurs ces différentes sauces pour déguster nos entrées.

Il y avait surtout des petits dés de tomate et oignon mariné, sucrés, qui étaient carrément déments, un vrai délice!

En entrée, nous avons choisi un grand classique de la cuisine indienne, vu et revu dans tous les restaurants: le poulet Tikka (poulet mariné aux épices et grillé au four tandoor), servi sur un plat en fonte brûlant. Les morceaux de poulet (gros cubes) étaient peut-être trop gros!!! C’était quand même le meilleur plat que nous avons dégusté ce soir-là.
Combien ça coûte
74,50 $ pour deux, sans les taxes et le service

Le quartier
Juste à côté du bar Champs!

L’adresse
Atma
3962, boulevard Saint-Laurent
Montréal
514-798-8484


Aussi, légumes Pakora (beignets de légumes et fromages maison, panure de lentilles jaunes), malheureusement, c’était du réchauffé, nous n’avons donc que moyennement apprécié ce met. Les saveurs des différents légumes ne nous ont pas convaincus (de la patate comme légume, ça fait dur!), seul le beignet de fromages était plus éloquent!

Souhaitant que la suite nous réconforte un peu, nous avons reçu le fameux poulet au beurre, le curry d’agneau et le riz au safran avec un doute. Quand ça va mal, ça va mal...

Le riz était pris en petit bloc, sorti du frigo et chauffé sans être bien égrainé (je cherche encore le safran). Le curry d’agneau, lui, était bien bon, la chair était tendre à souhait, pas trop épicée même si mon invitée l’a trouvé fort; pour moi, c’était judicieux.

La grande déception de la soirée est sans contredit le poulet au beurre: je me suis interrogé longtemps sur la texture de ce poulet au beurre...

D’abord, la sauce, très, très épaisse: sa saveur était correcte, sans plus. J’ai déjà mangé bien meilleur chez Gandhi, rue Saint-Paul, à Montréal. Non, le vrai problème, c’était le poulet lui-même, dur, sec, volumineux et incroyablement filandreux. Je me suis interrogé pour enfin conclure que ce n’était pas du poulet, mais sûrement de la dinde!!!

Pain nan merveilleux, dessert sympathique, vous voyez, des hauts et des bas...

Le service


Service et accueil charmants.




Coup de toque

Décor magnifique et dépaysant

Coup de torchon

En cuisine, on s’endort sur ses lauriers!



Commentaires des internautes
Moyenne des votes :
Nombre de votes : 0
Laissez vos commentaires sur ce restaurant
Écrivez vos commentaires :


Vos cotes :


Votre nom :


Votre âge :


Votre adresse électronique :




Canoë se réserve le droit de ne pas publier une critique qui pourrait porter atteinte à la nétiquette.
MicasaCanoë VoyagesLifewise
19 septembre 2014