Retour à l'accueil Cuisine & vins
ABC
HOMARD
Recettes simples
SEXY
Regard des hommes
Comment l'attirer?
PHOTOS
Rincez-vous l'oeil!
Nos galeries
22 mars 2008

Au Tarot
Merci, Nourdine!


Nourdine Kara est le propriétaire de ce charmant petit restaurant du plateau Mont-Royal. Jovial, débonnaire, souriant, chaleureux, toute la soirée il a entendu, aux différentes tables, à répétition, les «merci, Nourdine!» de ses clients. Il y a des signes comme ça qui ne trompent pas!





Décor


Le décor est vraiment simple, des tons de vert et d’ocre, quelques décorations marocaines, mais le dépaysement se passe dans l’assiette, dans le service et l’accueil de Nourdine.

Ah oui! Aussi, une amusante porte coulissante donne accès à la salle à manger, qui contient à peu près 45 places.

Ambiance


Très belle ambiance. Bien que tout soit réuni pour faire vivre une expérience gastronomique marocaine, je fus agréablement surpris par la simplicité qui règne en ces lieux.

On n’est pas à Marrakech, mais à Montréal. Nourdine l’a bien compris et il mise sur la qualité de la nourriture plutôt que sur le folklore. Bravo et merci, Nourdine!

Style de restaurant


Cuisine marocaine, une prédisposition pour les couscous, des bricks sont aussi de la partie, la pastilla est magnifique, comme tout d’ailleurs! C’est bien là le miracle de ce petit restaurant qui tient le haut du pavé des bons restaurants marocains depuis 20 ans. En plus, vous apportez votre vin, que demander de plus? Merci, Nourdine!
Pub.
Cote de Thierry
3/5
 
Cote des internautes
0/5
(Nbre de vote : 0)


Clientèle


La clientèle est fidèle, si j’en crois les gourmands que j’ai observés le soir de ma visite.

Certains ont même leurs habitudes, les uns ne commandent même pas et les plats arrivent à table. Un autre se lève et va chercher lui-même des ustensiles et des couverts, tout ça dans la bonne humeur... Merci, Nourdine!

Carte des vins


Là encore, merci Nourdine, car la carte des vins, c’est vous qui la rédigez comme bon vous semble. Il est souhaitable que vous pensiez à des vins qui s’harmoniseront bien avec cette cuisine savoureuse, épicée mais pas trop.

Certains vins d’Espagne ou du Languedoc- Roussillon, des Côtes-du-Rhône et même de bons Anjou rouges, en tout cas, prenez la peine d’apporter une bonne bouteille avec vous.

Le repas


Pour commencer, Nourdine nous a apporté un petit plat d’olives vertes et noires, vraiment délicieuses. Puis, une soupe d’épinards de la table d’hôte, assez compacte, pas franchement délicate, mais bien savoureuse tout de même. J’aurais toutefois préféré que celle-ci soit un peu moins grisâtre. Par contre, elle était bien parfumée au cumin, c’était bon.

Puis, à la carte, brick auxoeufs. Vous pouvez dire comment vous préférez les oeufs (liquides ou cuits dur...). Sympa.

Mais le clou de la soirée, et je vous le recommande vivement, ce sont les couscous. À la carte, le couscous royal (poulet, agneau, merguez). À la table d’hôte, le couscous pintade.
Combien ça coûte
64 $ pour deux, sans les taxes et le pourboire.

Le quartier
Plateau Mont-Royal.

L’adresse
Au Tarot
500, rue Marie-Anne Est
Montréal
Téléphone: 514-849-6860


Encore une fois, rien pour épater la galerie avec des beaux plats marocains. Ici, c’est simple de chez simple, un bol en verre pour les légumes, un plat en inox pour la viande et un plat en terre cuite pour la semoule, des petits pots en verre pour les petits raisins marinés (délicieux) et pour la harissa, et c’est tout.

Mais ce que vous devez comprendre, chers lecteurs, c’est que cette simplicité cache une authenticité. Moi qui connais bien le Maroc, je peux vous dire que c’est comme si on mangeait à la maison. Pas de fla-fla, pas de chichi, que des bons produits bien apprêtés, servis généreusement par Nourdine avec ce petit sourire en coin qui en dit long sur la certitude que ce qu’il sert va faire plaisir... Merci, Nourdine.

Donc, les légumes sont coupés grossièrement, cuits longtemps dans un bon bouillon, il y a aussi la semoule fine, aérienne, souple, mais toutes ces bonnes choses ne sont là que pour servir de support à la viande qui est magnifique: un jarret d’agneau tendre et savoureux, des merguez épicées mais pas trop, et un morceau de poulet comme je n’en avais pas mangé depuis longtemps. Que dire de cet incroyable morceau de pintade dépourvu de ses os, farci de petits légumes et de viande amoureusement mijotés dans une sauce concentrée par la longue cuisson, un délice.

Le service


Au service, ils sont deux, ils n’arrêtent pas une seconde, mais toujours avec la même bonhomie, la même joie de vivre. Pas de panique, il y en aura pour tout le monde et tout le monde sera heureux, se dit ce disciple du bien-vivre et du bien-servir... Merci, Nourdine.




Coup de toque

Le couscous est roi, vive... Nourdine!

Coup de torchon

Ouf! C’était tellement copieux que nous n’avons pas pris de dessert.



Commentaires des internautes
Moyenne des votes :
Nombre de votes : 0
Laissez vos commentaires sur ce restaurant
Écrivez vos commentaires :


Vos cotes :


Votre nom :


Votre âge :


Votre adresse électronique :




Canoë se réserve le droit de ne pas publier une critique qui pourrait porter atteinte à la nétiquette.
MicasaCanoë VoyagesLifewise
23 avril 2014