Retour à l'accueil Cuisine & vins
ABC
HOMARD
Recettes simples
SEXY
Regard des hommes
Comment l'attirer?
PHOTOS
Rincez-vous l'oeil!
Nos galeries
8 mars 2008

Kitchen Galerie
Ménage à trois réussi


Ne voyez aucune malice de ma part dans ce titre. Au contraire, ce trio extraordinaire m’a réconforté, car la vie de chroniqueur culinaire n’est pas toujours faite de miracles gastronomiques! Le Kitchen Galerie est le meilleur endroit à Montréal pour se réconcilier définitivement avec la bonne, la vraie, la réconfortante et savoureuse cuisine. Allez-y les yeux fermés, c’est magnifique!



© Donald Courchesne


Décor


Accueillant, simple, conçu pour faciliter le contact avec les clients, le décor est en symbiose avec les cuisiniers, qui sont dans ces lieux comme des poissons dans l’eau.

Un petit comptoir peut accueillir quelques clients, c’est d’ailleurs là que je me suis installé. J’étais directement dans l’action et c’était parfait.

La salle à manger est petite, dénuée de tout artifice superflu. Attention, elle ne compte pas plus de 30 places.

Ambiance


Formidable, je ne m’étais pas senti aussi bien depuis longtemps. On n’a même pas l’impression d’être dans un restaurant. C’est incroyablement convivial, tellement chaleureux... Tout le monde avait le sourire, on se croyait chez des amis. Quel bonheur!

Style de restaurant


Cuisine du marché (il est juste à côté), plats mijotés et quelques spécialités dont la réputation a vite fait le tour de la ville. Côte de boeuf magistrale, servie dans une assiette gargantuesque; imaginez la scène, la côte de boeuf tranchée est placée au centre d’une immense assiette blanche, avec assez de place aux extrémités pour que chacun des convives puisse y manger convenablement. C’est très impressionnant.
Pub.
Cote de Thierry
4/5
 
Cote des internautes
0/5
(Nbre de vote : 0)


Sublime également, le foie gras de canard rôti entier, servi dans sa totalité, le meilleur moyen de manger du foie gras chaud, selon moi.

Le Kitchen Galerie est conçu pour les gourmands gourmets. Les patrons Jean-Philippe Saint-Denis et Matthieu Cloutier sont des garçons attachants, des chefs de grand talent qui travaillent très sérieusement, mais qui refusent de se prendre au sérieux. Pour moi, ils sont des modèles pour les jeunes cuisiniers qui souhaitent un jour ouvrir leur propre restaurant.

Clientèle


Manifestement, la clientèle est plus prévoyante que moi, puisque ça m’a pris un mois avant d’avoir une table. C’est toujours complet.

Les clients présents le soir de ma visite sont des amateurs de bonne nourriture, ça se voit, ça se sent par leurs commentaires, leurs choix, leur attitude. Il n’y a pas de flafla, ils osent avec délectation sucer les os, avec un petit morceau de pain (très bon d’ailleurs) nettoyer l’assiette du jus qui s’écoule des légumes rôtis. On entend des oh! et des ah! de bonheur à chaque bouchée... Que voulez-vous ajouter de plus?

Carte des vins


La carte des vins est bien pourvue. Il y a beaucoup de vin d’importation privée, dont un magnifique et trop méconnu Côte Roannaise, Domaine Robert Sérol (vieilles vignes). Les verres de vin sont parfaits pour bien savourer le nectar de Bacchus, et les prix sont raisonnables.

Le repas


Amuse-gueule simple et agréable: cuillère de porcelaine remplie de tomates cerises et de haricots verts émincés, parfaitement assaisonnés.

Un excellent petit pot Mason de foie gras de canard, cuit au lave-vaisselle (ce n’est pas une blague, c’est une technique sûre pour obtenir une cuisson homogène), servi avec une délicieuse gelée, du pain brioché chaud et de la fleur de sel.

Une sublime (le mot n’est pas trop fort) chaudrée de palourdes, qui aurait gagné le premier prix pour la meilleure chaudrée de palourdes au concours annuel de l’Île-du-Prince-Édouard.

Pour suivre, une côte de veau rôtie servie avec un petit poêlon de purée de courge musquée d’une incroyable finesse. Ah! la belle viande à la cuisson parfaite, bravo!
Combien ça coûte
76 $ pour 2 tables d’hôte, sans le vin, la taxe et le service.

Le quartier
À proximité du marché Jean-Talon.

L’adresse
Kitchen Galerie
60, rue Jean-Talon Est
Montréal
Téléphone: 514-315-8994


Puis, flétan avec des petits légumes, des mini-pommes de terre rattes et des aromates de Provence, délectables, harmonieux.

On remarque toutefois un léger excès de poivre dans l’ensemble des préparations.

Pour conclure cette belle soirée, une crème brûlée de belle texture avec de vrais grains de vanille, également un ananas rôti et petit biscuit caramélisé savoureux.

Le service


Le service est effectué par les deux chefs et leur complice (Axel Mevel), qui officient autant dans la cuisine que dans la salle à manger. C’est tellement charmant, ils sont tellement gentils qu’on aurait presque envie de se lever et d’aller les aider quand on les devine un peu débordés.




Coup de toque

Un grand bonheur gourmand.

Coup de torchon

Surtout ne changez rien!



Commentaires des internautes
Moyenne des votes :
Nombre de votes : 0
Laissez vos commentaires sur ce restaurant
Écrivez vos commentaires :


Vos cotes :


Votre nom :


Votre âge :


Votre adresse électronique :




Canoë se réserve le droit de ne pas publier une critique qui pourrait porter atteinte à la nétiquette.
MicasaCanoë VoyagesLifewise
28 août 2014