Retour à l'accueil Cuisine & vins
ABC
HOMARD
Recettes simples
SEXY
Regard des hommes
Comment l'attirer?
PHOTOS
Rincez-vous l'oeil!
Nos galeries
16 février 2008

Le Pois Penché
La descente aux enfers!


La descente aux enfers, car l’escalier qui nous mène au sous-sol pour le vestiaire, les toilettes et une autre salle à manger a risqué de blesser six personnes lors de ma visite dans ce nouveau restaurant tellement ses marches étaient glissantes. La douleur des pauvres personnes qui ont subi l’humiliation de tomber devant tout le monde n’a pas ému le personnel du restaurant, qui, en aucun cas, n’est venu s’enquérir de ces malheureuses, et la descente aux enfers s’est poursuivie avec le repas!



© Pierre-Paul Poulin


Décor


Le décor de ce nouveau restaurant style brasserie parisienne est spectaculaire, vraiment magnifique: un bar comptoir gigantesque, un banc à fruits de mer, une cuisine ouverte, des banquettes confortables en cuir bordeaux, plafond argent, c’est chic et élégant, une réussite totale.

Ambiance


L’ambiance y était belle en ce samedi soir. Beaucoup de monde, c’était pratiquement complet. Pas de réservations, donc le bouche à oreille fait son chemin. La musique est un peu trop forte mais bien choisie, avec du jazz en grande majorité. Les gens parlent fort, plus pour se faire remarquer qu’à cause du brouhaha ambiant.

Style de restaurant


On sent vraiment la volonté de respecter le concept brasserie, et le style des serveurs et serveuses est aussi dans le ton. Le cadre vaut à lui seul le détour, un incitatif donc pour découvrir Le Pois Penché au moins une fois, mais la cuisine ne permet pas de vouloir y retourner, selon moi!
Pub.
Cote de Thierry
1/5
 
Cote des internautes
0/5
(Nbre de vote : 0)


Clientèle


À notre arrivée, le serveur s’adresse à nous avec un large sourire: «Ah! Ça fait du bien de parler français, vous êtes mes premiers clients francophones de la soirée...» En effet, moi aussi je l’ai remarqué et j’étais heureux d’être un accommodement raisonnable...

Carte des vins


La carte des vins est bien représentative de la planète vin. Un grand choix de vin au verre allant de 8 $ à 14 $ le verre et une formule choix de notre sommelier (dégustation à 12 $). La formule d’un même vin dans différents millésimes est bien intéressante et ma curiosité m’a porté vers ce choix.

Je n’ai jamais réussi à avoir le nom du vin, qui soit dit en passant était trop chaud. Pour être franc, de la vraie piquette... Le serveur s’est excusé de la température du vin, prétextant que la machine distributrice de vin, qui a coûté 30000 $, n’était pas bien réglée. Je vous laisse en juger, chers lecteurs...

Le repas


En entrée, os à moelle et confit d’oignon et ris de veau poêlés.

Les os à moelle étaient un peu avancés en âge (donc trop puissants au goût) et j’ai aussi demandé une petite coupelle de fleur de sel, un incontournable pour bien déguster des os à moelle. Quant aux ris de veau coupés en petits morceaux, ils étaient mal nettoyés; la peau n’était pas toute enlevée, ils étaient trop enfarinés, cuits dans trop de beurre et deux morceaux n’étaient pas assez cuits. Ils sont arrivés sans garniture, sans rien. Vraiment décevant.

Ça commençait mal, mais la suite n’était pas plus éloquente et s’est terminée en catastrophe avec le dessert.
Combien ça coûte
140 $ pour 2 tout compris avec 2 verres de vin et 1 dessert!!!
Ça fait cher pour mal manger.

Le quartier
Au coin de la rue Drummond, parking à proximité.

L’adresse
Le Pois Penché
1230, boulevard de Maisonneuve Ouest
Montréal
Téléphone: 514-667-5050


Trilogie de tartare, 3 quenelles, une de thon, une d’agneau et la dernière de boeuf. Après avoir dégusté le merveilleux tartare de chez Méchant Boeuf, celui-ci ne nous laissera pas un souvenir impérissable. Servi avec des frites maison assez grasses et un pot de mayonnaise insipide!!! Quand ça va mal, ça va mal! Puis, une spécialité de la maison: lapin braisé avec petits oignons, un émietté de lapin puisque ma portion est arrivée défaite de ses cuisses, alors que j’ai vu dans d’autres assiettes de belles présentations. La mienne faisait pitié. Et bien que la texture du lapin était agréable, il n’y avait rien de particulier si ce n’est une immangeable purée de pommes de terre, la plus mauvaise que j’aie mangée dans ma vie.

Pour conclure, nous avons commandé un soufflé au chocolat. On a déjà ri de moi dans un restaurant, mais là ça dépassait tout ce que l’on peut imaginer: 13 $ pour un petit ramequin contenant un soufflé qui n’en est pas un! Je suis complètement découragé, de qui se moque-t-on???

1 étoile, en espérant des jours meilleurs!

Le service


Service un peu débordé. Il a fallu demander le pain, le beurre, l’eau, mais la gentillesse du serveur compense ces lacunes.




Coup de toque

Décor magnifique!

Coup de torchon

Les prix sont beaucoup trop élevés et la cuisine n’est pas à la hauteur des ambitions des propriétaires de la Queue de cheval!



Commentaires des internautes
Moyenne des votes :
Nombre de votes : 0
Laissez vos commentaires sur ce restaurant
Écrivez vos commentaires :


Vos cotes :


Votre nom :


Votre âge :


Votre adresse électronique :




Canoë se réserve le droit de ne pas publier une critique qui pourrait porter atteinte à la nétiquette.
MicasaCanoë VoyagesLifewise
23 avril 2014