Retour à l'accueil Cuisine & vins
ABC
HOMARD
Recettes simples
SEXY
Regard des hommes
Comment l'attirer?
PHOTOS
Rincez-vous l'oeil!
Nos galeries
26 janvier 2008

Graziella
Premier coup de coeur!


Je retrouve avec un enthousiasme non dissimulé Graziella Batista au fourneau de ce magnifique local. Le restaurant porte maintenant le prénom de celle qui s’est fait un nom dans son fameux Il Sole. Rassurez-vous, chers habitués, Graziella est toujours aussi habile, et aujourd’hui elle a enfin un lieu à la hauteur de son talent.



© Pascal Ratthé


Décor


Un magnifique local tout en longueur, un aménagement judicieux, c’est incroyablement lumineux, les plafonds sont très hauts, l’espace arrière plus vaste permet aux groupes de se sentir à part sans être enfermés. Il y a aussi, au sous-sol, de petits salons si recherchés à Montréal parce qu’ils permettent des réunions. Bref, un endroit qui allie restauration de grande qualité et salle de réunion appropriée, et ça, ça ne court pas les rues.

Ambiance


Le restaurant est ouvert depuis deux mois. Parions que les soirs occupés, l’ambiance y est belle! Il est donc préférable de réserver, surtout les fins de semaine. Et puisque les groupes vont y trouver très vite refuge, soyez prévoyant.

Style de restaurant


On n’est pas ici dans un restaurant italien comme tous les autres ou presque... Pas de spaghetti carbonara, de pizzas molles, des bruschetta détrempée, de lasagnes desséchées comme on en voit trop souvent, c’est de la grande cuisine italienne où chaque ingrédient est traité, manipulé, cuisiné avec soin par l’une des meilleures chefs du Québec.
Pub.
Cote de Thierry
4/5
 
Cote des internautes
0/5
(Nbre de vote : 0)


Clientèle


La clientèle du nouveau restaurant Graziella est en majorité (pour l’instant) la même clientèle qui avait ses habitudes au Il Sole, mais le bruit va vite se propager, les amoureux de la bonne chère seront bien vite au rendez-vous de ce nouveau temple de la gastronomie italienne, surtout que la formule du midi à 25 $ est, pour le quartier, bien intéressante.

Carte des vins


Un atout pour les amateurs de vins italiens d’importation privée, de très belles découvertes, un très bon choix de vins au verre, en demi-bouteille, la grande majorité de la carte des vins fait la part belle aux vins italiens. Les bouteilles ont été présentées à la table pour le vin au verre. Laissez-vous conseiller par Pierre, le patron, c’est un expert.

Le repas


Pour commencer, une assiette de charcuteries italiennes de grande qualité: Prosciutto di Parma originale, coppa, soppressata, capicollo, trévise braisé d’une incroyable saveur, une pure merveille, et un morceau de fromage Chambly de la maison Chaput. Ces tendres charcuteries accompagnées de quelques très bonnes olives, la petite coupelle d’huile d’olive de grande valeur gustative, le bon pain et les grissinis faits maison (magnifique), comment ne pas remercier la vie pour tant de gratitude; tiens, un mot dont la première syllabe est la même que dans... Graziella!

Aussi en entrée, un bouillon de volaille bien parfumé, avec une belle quantité de petits morceaux de chapon tendre et des perles de pâte délicates à souhait. C’est simplissime et très difficile à réaliser en même temps, car la supercherie se constate tout de suite dans la simplicité, cette femme-chef ne triche pas, ça se voit et surtout ça se goûte!
Combien ça coûte
Midi à 25 $, comptez le double le soir.

Le quartier
Proche du Vieux-Port.

L’adresse
Graziella
116, rue McGill
Montréal 514-876-0116


Puis, en poisson du jour, un médaillon de lotte rôti avec une barde de lard, une purée de légumes sublime, des légumes racines rôtis à la perfection. Voilà, chers lecteurs, seule la qualité est le passeport de cette cuisine sans frontières, pas italienne, pas française ni autre, et qui a le mérite d’abord d’être vraie, ce qui est tellement rare.

J’ai parlé de la piètre qualité des pâtes et de leurs prix dans les restaurants en fin d’année dans cette chronique, et j’ai reçu le message d’une lectrice me recommandant les extraordinaires pâtes de Graziella Batista! Eh oui, madame, celles de Graziella font honte aux autres restaurants italiens de Montréal tellement elles sont exceptionnelles, tout comme d’ailleurs ses risottos dégustés ce jour-là, des parpadelles maison avec un braisé de queue de boeuf.

En dessert, un petit cannoli farci d’une crème noisette, pistache et zestes d’oranges confits, délicieux, et une petite tarte-flan tiède formidable.

Le service


Le service est assuré par de vrais professionnels. Laissez-vous envelopper par leur savoir-faire et leur gentillesse. Vous verrez, ça fait du bien.




Coup de toque

Mon premier gros coup de coeur de l’année 2008.

Coup de torchon

Une cuisine qui fait appel aux sens, âmes insensibles s’abstenir.



Commentaires des internautes
Moyenne des votes :
Nombre de votes : 0
Laissez vos commentaires sur ce restaurant
Écrivez vos commentaires :


Vos cotes :


Votre nom :


Votre âge :


Votre adresse électronique :




Canoë se réserve le droit de ne pas publier une critique qui pourrait porter atteinte à la nétiquette.
MicasaCanoë VoyagesLifewise
24 avril 2014