Retour à l'accueil Cuisine & vins
ABC
HOMARD
Recettes simples
SEXY
Regard des hommes
Comment l'attirer?
PHOTOS
Rincez-vous l'oeil!
Nos galeries
13 janvier 2007

L'Atelier
Les petits plats dans les grands!


Si les semaines se suivent, heureusement elles ne se ressemblent pas. En effet, cette semaine, une visite à L’Atelier m’a permis de me réconcilier complètement avec la vie de gourmand!



© Hugo-Sébastien Aubert


Décor


Un joli local, très bien aménagé et décoré de façon originale avec ce mur de rondins encastrés, belle banquette confortable, ainsi qu’une longue table surélevée, toute conviviale, qui permet aux groupes de se restaurer de manière décontractée.

Ambiance


Très belle ambiance. Manifestement, la bonne humeur règne en ces lieux. Les éclats de rire, les expressions de joie et les sourires accrochés aux visages des convives le démontrent, que du bonheur!

Style de restaurant


Cuisine actuelle, des classiques réinterprétés, des plats canailles et coquins, cuisine de produits frais de première qualité. Tous les plats proposés sont en petites portions (pas si petites que ça d’ailleurs).
Pub.
Cote des internautes
0/5
(Nbre de vote : 0)


Clientèle


Les clients présents le soir de ma visite sont des gourmets-gourmands qui savent très bien où ils ont mis les pieds. Des gens qui sortent souvent dans les restaurants, des artistes aussi, comme la très talentueuse Ariane Moffatt, installée discrètement dans un petit coin...

Carte des vins


Carte des vins avec des choix particulièrement intéressants en importation privée, sélectionnés par deux experts, Nico J. Snyman et Élyse Lambert. Néanmoins, le choix des vins au verre devrait être bonifié: il va de 11 $ à 14 $.

Le repas


Le serveur nous invita fortement à choisir trois plats chacun, mais je pense sincèrement que cinq auraient été suffisants. Nous aurions pu ensuite poursuivre avec le fromage et le dessert sans nous sentir repus et coupables.

Donc, pour commencer, les charcuteries de L’Atelier (canard fumé, saucisse et rillettes de lapin maison), simples et savoureuses. Puis le tartare de cheval et pommes allumettes. La viande était coupée au couteau, parfaitement assaisonnée, sans excès d’épices, et les pommes allumettes étaient impeccables.

Nous avons poursuivi avec la morue noire de l’Alaska sur lentilles rouges aux morilles et vin rouge. Les lentilles étaient légèrement croquantes, dommage, la morue noire – cuite à la perfection – était d’une fraîcheur exemplaire, vraiment très bon.

Combien ça coûte
147 $ pour deux personnes avec 3 verres de vin, café, taxe et service compris.

Le quartier
Sur le boulevard Saint-Laurent, à côté de la célèbre boutique Denise Cornelier traiteur.

L’adresse
Restaurant L’Atelier
5308, boulevard Saint-Laurent
Montréal
514-273-7442
www.restaurantlatelier.com
Ensuite, le risotto d’escargots et riz sauvage, copeaux de foie gras de Marieville et pleurotes: un vrai délice, incroyablement savoureux. Mon invitée n’aurait mangé que ça tellement c’était bon! C’est un plat qui est abouti dans sa conception et dans l’assemblage des différentes saveurs et textures, parfait! Puis encore, l’effiloché de cerf de Boileau et médaillon de lotte, purée de courge poivrée, réduction de jus de cuisson à la truffe noire, un autre plat savoureux, seule la lotte était un peu trop cuite, mais c’est un très bon plat. Pour terminer cette avalanche de saveurs et de délices, nous voulions voir comment les deux talentueux chefs de ce nouvel antre de la gourmandise montréalaise interprétaient la poutine – grosse pomme Pont-Neuf avec un effiloché de lapin sauce BBQ (?) plutôt acidulée et douce avec des copeaux de fromage Allegretto... Même si l’idée est bonne, la cuisson trop juste des pommes de terre et le mariage des différents ingrédients ne nous ont pas séduits. Ce n’est pas mauvais, bien sûr, mais lorsqu’on veut réinventer le genre, il faut que ce soit exceptionnel.

Complètement repus, nous décidâmes quand même de nous partager un dessert, la tartelette au chocolat Valhrona avec une crème glacée au chocolat et piment d’Espelette. Premièrement, la tartelette au chocolat: pâte à tarte parfaite, ganache au chocolat puissante, mais le tout sortant directement du réfrigérateur et donc, très dur. Quant à la crème glacée: l’idée du piment d’Espelette, si plébiscité depuis deux ou trois ans, n’est pas heureuse dans ce cas-ci. Le piment dans le chocolat doit être dosé avec parcimonie et justesse afin qu’il ne domine en aucun cas la saveur du chocolat.

Le restaurant L’Atelier est plus que recommandable, une belle et bonne nouvelle table à Montréal!

Le service


Le service est impeccable, fait par des jeunes gens passionnés qui décrivent les plats avec compétence et sérieux, sans se prendre au sérieux! Voilà le maître-mot d’un service intelligent et professionnel.




Coup de toque

Beaucoup de bonheur! Décor, cuisine, service, ambiance...

Coup de torchon

On ne peut pas généraliser après avoir goûté un seul dessert, mais pour la tartelette, une petite réflexion de la part des chefs s’impose.



Commentaires des internautes
Moyenne des votes :
Nombre de votes : 0
Laissez vos commentaires sur ce restaurant
Écrivez vos commentaires :


Vos cotes :


Votre nom :


Votre âge :


Votre adresse électronique :




Canoë se réserve le droit de ne pas publier une critique qui pourrait porter atteinte à la nétiquette.
MicasaCanoë VoyagesLifewise
25 octobre 2014