Retour à l'accueil Cuisine & vins
ABC
HOMARD
Recettes simples
SEXY
Regard des hommes
Comment l'attirer?
PHOTOS
Rincez-vous l'oeil!
Nos galeries
20 janvier 2007

Le Robin des Bois
Le resto du coeur!


L’humoriste Coluche, parti trop tôt, et même l’abbé Pierre (le père d’Emmaüs), à qui Coluche avait offert son premier chèque des profits des restos du coeur, seraient bien fiers de cette merveilleuse idée qui vient de s’installer ici.



© Pascal Ratthé


Mais pour que le bonheur soit complet, il fallait en plus que la table soit bonne et, pardieu, elle l’est.

Décor


C’est le genre de décor qui nous fait dire qu’ils ont fait le maximum avec le minimum, et en plus c’est réussi.

Philippe Fehmiu (le concepteur du projet avec Judith, sa douce), m’a déjà confié avoir toujours été un peu agacé par les réactions lorsqu’il expliquait le projet de son restaurant à qui voulait bien l’entendre.

Les sarcasmes et le scepticisme ambiant le déconcertaient, les gens s’imaginaient qu’il servirait les clients dans un sous-sol d’église ou sous le pont Jacques-Cartier, or il n’en est rien. Une autre preuve que sans avoir beaucoup d’argent, on peut au moins avoir des idées.

Ambiance


Si je me fie au nombre de clients présents le soir de ma visite (deux services par soir) dans cette petite salle à manger où les gens parlent fort et sont très heureux d’être là, l’ambiance, comme le plaisir, est bien au rendez-vous.

Style de restaurant


Cuisine simple et goûteuse, assiettes assez copieuses. Les prix sont très très raisonnables: les entrées varient entre 3,50 $ et 7,50 $, ceux des plats principaux entre 14,25 $ et 23 $ pour le menu du soir, alors que pour la table d’hôte du midi, il en coûte entre 13 $ et 16 $. Difficile de faire mieux.
Pub.
Cote des internautes
0/5
(Nbre de vote : 0)


Clientèle


Le Robin des Bois est un vrai restaurant avec une vraie cuisine, des serveuses et serveurs débutants mais consciencieux. Le client ne s’y trompe d’ailleurs pas, le bouche à oreille fonctionne à merveille et les gens ne viennent plus pour être servis par leurs vedettes préférées, il faut dépasser le concept.

Carte des vins


Petite carte des vins classique, les prix sont doux. Presque toutes les tablées avaient une bouteille sur leur table. À ces prix-là, on serait fou de s’en priver.

Le repas


Soupe dhal, faite de lentilles rouges, avec un soupçon de crème sûre et de la coriandre fraîche; cette soupe maison est faite avec amour, c’était réconfortant. Aussi gravlax de truite, joliment présenté, intercalé entre des grosses tranches de pommes de terre enrobées d’une sauce douce rehaussée par de la moutarde en grain. Le gravlax lui-même était bon, seules les pommes de terre auraient été plus agréables si la cuisson avait été un peu plus précise, mais c’est tout de même une belle entrée rafraîchissante.

Après une très longue attente, les plats principaux arrivèrent, poitrine de poulet de grain en sauce aux épices, sur quinoa à l’orange, servie dans un joli bol carré; les tranches de poulet parfaitement parfumées et épicées étaient accompagnées de légumes mijotés, beaucoup de soin pour un plat à 15 $. Puis, cuisses de canard confit (2) sur un émincé de chou frisé, une petite sauce crème autour du montage et des choux de Bruxelles coupés en deux parfaitement cuits, un très beau et bon plat qui a été préparé avec soin, car les cuisses bien confites ont été ensuite rôties à point au four pour que leur chair devienne croquante en surface et moelleuse à l’intérieur, bravo!

Combien ça coûte
71 $ pour 2 entrées, 2 plats, 3 desserts, un verre de vin et un café, taxe comprise, sans le service.

Le quartier
Sur la Main, entre Marie-Anne et Mont-Royal.

L’adresse
Le Robin des Bois
4403, boulevard Saint-Laurent
Montréal
Téléphone: 514-288-1010
www.robindesbois.ca
Pour les desserts, nous avons choisi une tartelette au chocolat parfumée au thé. Cette tartelette était moelleuse, joliment présentée avec sa truffette au chocolat piquée d’une tuile dentelle également au chocolat (beaucoup de restaurants réputés ne font pas une aussi belle présentation), et aussi une tarte à la lime traditionnelle avec sa meringue, fort savoureuse. Non contents de notre sort, mon invité et moi nous nous sommes regardés avec malice pour commander un troisième dessert: le divin petit pot au citron, un bon dessert servi dans un verre transparent, incroyablement moelleux et goûteux, saisissant de fraîcheur.

Le Robin des Bois a une seule prétention, celle de faire plaisir et ça paraît.

Le service


Notre serveuse (bénévole bien sûr) au large sourire est déjà une habituée des lieux, elle vient presque toutes les semaines («ça me fait du bien», me dit-elle, les yeux tout brillants).

Je dirai que le service a ce petit quelque chose de charmant et de rafraîchissant: celui surtout d’être authentique et de vouloir vraiment justifier le mot «service»!




Coup de toque

Beaucoup de choix, impossible de sortir de là avec la faim au ventre; élégance des lieux, service souriant et poli.

Coup de torchon

Les sushis, soit on en propose des bons, soit on n’en met pas... Le café devrait aussi être de meilleure qualité.



Commentaires des internautes
Moyenne des votes :
Nombre de votes : 0
Laissez vos commentaires sur ce restaurant
Écrivez vos commentaires :


Vos cotes :


Votre nom :


Votre âge :


Votre adresse électronique :




Canoë se réserve le droit de ne pas publier une critique qui pourrait porter atteinte à la nétiquette.
MicasaCanoë VoyagesLifewise
19 avril 2014