Retour à l'accueil Cuisine & vins
ABC
HOMARD
Recettes simples
SEXY
Regard des hommes
Comment l'attirer?
PHOTOS
Rincez-vous l'oeil!
Nos galeries
3 février 2007

Montréal en lumière


Depuis déjà huit hivers, Montréal devient pendant dix jours une grande table grâce au Festival Montréal en lumière. Au programme, des activités pour tous les goûts: La Fête des fromages d’ici (gratuit), Les Midis du festival (à petits prix) ainsi que La Grande Raclette, pour ne nommer que celles-ci.



Daniel Boulud
© Le Journal


C’est d’un très bon oeil que les restaurateurs voient cette grande fête qui permet aux festivaliers de découvrir leur établissement ou de le redécouvrir sous un autre jour. C’est également la possibilité pour les gens de voyager... sans aller bien loin!

Le Festival ne garantit évidemment pas le succès aux restaurateurs; leurs réussites et l’assurance d’une certaine pérennité, ils doivent les gagner avec la qualité de leurs prestations à longueur d’année.

Pour l’édition 2007, le chef d’honneur est nul autre que Daniel Boulud. Sa table a gagné deux étoiles au prestigieux Guide Michelin–New York.

M. Boulud pilotera le dîner de gala dans les cuisines du fameux restaurant de Christine Lamarche et Normand Laprise, le Toqué!

Normand Laprise et Daniel Boulud ont beaucoup de points en commun: du talent, bien sûr, en plus d’être discrets et travailleurs, ils ont aussi gagné le respect des autres chefs de partout en Amérique du Nord.
Pub.
Cote des internautes
0/5
(Nbre de vote : 0)


Ces deux-là sont des chefs de file et leur réputation a depuis longtemps dépassé les frontières nationales. Il était donc normal qu’ils soient réunis pour concocter un dîner de gala.

Daniel Boulud, que je connais bien, prend son rôle de président d’honneur très au sérieux! Je me demande par contre comment il peut arriver à servir autant de clients dans son restaurant gastronomique (Daniel) tout en supervisant du même coup DB Bistrot Moderne, le Café Boulud à New York et le Café Boulud à Palm Beach ainsi que la DB Brasserie à l’hôtel Winn de Las Vegas... Et tout cela avec la même passion, la même exigence et avec un grand respect pour tous les clients, c’est vraiment un tour de force! Il est d’ailleurs de ceux qui croient que la réussite, c’est 5% de talent et 95% de travail! Bon festival!

Suggestions

  • Serge Caplette, chef du Castillon, vous convie à la cuisine de la Gaspésie en présentant trois chefs gaspésiens, et la mer en prime dans votre assiette! Pour info: 514-878-2332.


  • La Fête des fromages d’ici, au Complexe Desjardins Découvrez les fromagers de chez nous, une grande fête de saveurs! 22, 23, 24 février et 1er, 2, 3 mars, entrée gratuite!


  • Restaurant Européa. Un festival de gourmandise à lui seul! Dégustez la plus grosse compote de pommes du monde (records Guinness) et la cuisine du chef invité de New York, Bill Telepan. Pour info: 514-398-9229.


  • Jean-Pierre Curtat, du Casino de Montréal, accueille Gray Kunz et sa divine cuisine!Gray est un très grand chef qui a fait les beaux jours du célèbre restaurant Lespinasse à New York. Pour info: 514-392-2708.


  • Laurent Godbout, de Chez L’Épicier, reçoit le chef Cornelius Gallagher. Ces deux chefs nous réservent une cuisine de saveurs, moderne, originale et délicate. Pour info: 514-878-2232.


  • Le fameux chef Marcel Kretz sort de sa retraite pour fêter les 30 ans du restaurant Alexandre, une belle idée gourmande! Pour info: 514-288- 5105.


  • La Grande Raclette un repas en toute simplicité et convivialité au marché Bonsecours. Pour info: 514 908-9090.


  • Pour tout savoir sur le Festival Montréal en lumière: www.montrealenlumiere.com

Petite réflexion
Le malaise ressenti actuellement dans la restauration au Québec (avec la fermeture de plusieurs très bons restaurants montréalais) viendrait du fait que les clients ne sont pas tous fortunés et, pire encore, on raconte que c’est parce que les Montréalais n’ont pas de culture culinaire.

Attention! La culture, qu’elle soit gastronomique, musicale ou théâtrale, n’a rien à voir avec l’argent. Il y a de parfaits incultes culinaires qui se paient des vins à 1000 $ la bouteille comme il y a de vrais gastronomes qui n’ont pas de grands moyens financiers.

Enfin... Le Festival Montréal en lumière est une fenêtre ouverte sur la gastronomie montréalaise et sa popularité me rassure.

Mais qu’en est-il de la vitrine internationale que nos gouvernements devraient assurer pour vanter, entre autres, la qualité de nos restaurateurs et de nos chefs? Car c’est par des campagnes de promotion qu’on peut faire connaître au monde entier la qualité des tables du Québec et inviter les gens de partout à prendre part à cette célébration gourmande quotidienne.

En tout cas, ce n’est pas le maire de Montréal qui fait la promotion de la gastronomie montréalaise, lui qui se targue d’aller manger régulièrement chez Burger King. Vous m’excuserez, mais ça fait vraiment dur.



Commentaires des internautes
Moyenne des votes :
Nombre de votes : 0
Laissez vos commentaires sur ce restaurant
Écrivez vos commentaires :


Vos cotes :


Votre nom :


Votre âge :


Votre adresse électronique :




Canoë se réserve le droit de ne pas publier une critique qui pourrait porter atteinte à la nétiquette.
MicasaCanoë VoyagesLifewise
23 novembre 2014