Retour à l'accueil Cuisine & vins
ABC
HOMARD
Recettes simples
SEXY
Regard des hommes
Comment l'attirer?
PHOTOS
Rincez-vous l'oeil!
Nos galeries
10 mars 2007

Le Bistingo
Simplicité extraordinaire!


J’ai toujours dit que le plus difficile en cuisine, c’est la simplicité... La simplicité ne se cache derrière aucune tricherie, aucun artifice, aucune décoration faussement artistique, aucune manipulation, aucune sauce enveloppante, parfumée ou épicée.



© Pierre-Paul Poulin


La cuisine simple n’est pas simpliste, elle est vraie, authentique, ses produits doivent être de première fraîcheur; c’est la cuisine de l’équilibriste qui, au moindre faux pas, est entraîné dans une chute fatale.

Le restaurant Le Bistingo est le champion des restaurants où la simplicité passe avec charme de volontaire à extraordinaire.

Décor


Petit, tout-petit-restaurant, décor élémentaire avec un accent particulier, pour ne pas dire une prédilection, pour de très belles images et affiches de films du cinéma français. Malgré la petitesse des lieux, les tables ne sont pas trop rapprochées.

Ambiance


En écrivant ces lignes, spontanément, la douce musique de fond qui jouait le soir de ma visite au Bistingo m’est revenue: de petits bijoux musicaux, comme l’aérien album de Jane Birkin Arabesque. Il régnait donc une harmonie de détente, de voyage et de bonne humeur tout à la fois.

Style de restaurant


Petit bistro de quartier, les prix sont très avantageux, le service du patron, plus que sympathique, la cuisine, généreuse et réconfortante, et une petite terrasse que je sais très occupée l’été. Bref, une valeur sûre à Montréal.
Pub.
Cote des internautes
0/5
(Nbre de vote : 0)


Clientèle


Je vous recommande vivement de réserver car les habitués du quartier ont leur table attirée et, vu la petitesse du restaurant, ça se remplit vite. Mes espions m’ont confié que certains habitués y mangent midi et soir. L’endroit doit rapidement devenir familier et l’on doit s’y sentir comme à la maison.

Carte des vins


La carte des vins est de circonstance pour ce genre d’établissement: de grands classiques et de bons petits vins de propriétaire que le patron recommande volontiers. Quelques vins d’importation privée; les vins au verre sont à 7,95$.

Le repas


À notre arrivée dans ce charmant restaurant, nous avons été merveilleusement accueillis par des arômes subtils de bonne cuisine mijotée.

Une cuisine comme celle que préparait tendrement notre maman lorsque nous étions enfants et qui faisait s’illuminer notre visage d’un immense sourire. Mon invitée et moi nous sommes regardés avec la même pensée, déjà conquis. Un étrange paradoxe venait d’être renversé ici car il arrive fréquemment que les odeurs de cuisine dans les restaurants nous rebutent.

Pour commencer, nous ont été servis en amuse-gueule deux petits pots remplis d’une mousse de saumon accompagnée de petits croûtons; délicats et savoureux.

Combien ça coûte
Table d’hôte de 20 $ à 24 $, à la carte de 30 $ à 40$. Vins au verre de 6 $ à 8$.

Le quartier
Avenue VanHorne au coin de la rue Champagne.

L’adresse
Le Bistingo
1199, avenue VanHorne
Outremont
514-270-6162
Accès facile aux personnes àmobilité réduite.
À la carte, feuilleté d’escargots: agréable petit triangle feuilleté bien croustillant recouvert d’escargots délicats et d’une grande finesse, tendres à souhait. Nous étions très loin des escargots de caoutchouc car ceux-là étaient parfaits. Aussi une terrine de lapin en gelée, une hure pour être plus précis, goutteuse, parfumée, les gros morceaux de lapin, bien âpretés, se confondaient idéalement à cette gelée fine et goutteuse.

À la carte, un grand classique, la cervelle de veau poêlé servie avec des légumes verts, un bon gratin dauphinois, des tomates cuites à la perfection, tout commela cervelle poêlée (craquante à la surface et incroyablement moelleuse à l’intérieur). Du grand art.

Également un très bon jarret d’agneau amoureusement cuit afin que la chair se détache à l’instant même où vos ustensiles entrent en contact avec la divine viande: superbe, servi avec une polenta crémeuse et des champignons. La polenta était magnifique, l’assaisonnement, parfait.

En dessert, nous avons choisi une parfaite tarte au citron meringuée, très bien dosée en citron, au menu table d’hôte, et, à la carte, un pain d’épices rôti avec poire dans son caramel, accompagné glace à la vanille. Anik, mon invitée, en salive encore!

Le service


Le service, réalisé par le patron de ce restaurant, est en accord avec les lieux et la cuisine: charmant, attentif, généreux, du bonbon.




Coup de toque

Le service, cuisine, les prix... tout est incroyablement doux!

Coup de torchon

Je n’arrive pas à me plaindre! Ça serait comme dire que la plus belle femme du monde est trop belle...



Commentaires des internautes
Moyenne des votes :
Nombre de votes : 0
Laissez vos commentaires sur ce restaurant
Écrivez vos commentaires :


Vos cotes :


Votre nom :


Votre âge :


Votre adresse électronique :




Canoë se réserve le droit de ne pas publier une critique qui pourrait porter atteinte à la nétiquette.
MicasaCanoë VoyagesLifewise
21 octobre 2014