Retour à l'accueil Cuisine & vins
ABC
HOMARD
Recettes simples
SEXY
Regard des hommes
Comment l'attirer?
PHOTOS
Rincez-vous l'oeil!
Nos galeries
24 mars 2007 2007

Le Club-Sandwich
Le club sandwich réinventé


L’année dernière, je vous ai présenté un article sur La Paryse, resto servant le meilleur burger à Montréal. Je ne peux pas affirmer que le resto LeClub-Sandwich soit, quant à lui, le meilleur endroit pour manger un club sandwich. Par contre, c’est sûrement l’endroit où il y en a le plus (une vingtaine différents) et sûrement les plus copieux aussi.



© Jacques Bourdon


Décor


Deux décors: le premier endroit rappelle avec une certaine vérité les restos-comptoirs américains des années 1960 très colorés, l’autre est plus rétro; ils l’appellent ici le train. En effet, le nom est bien trouvé car tout nous fait penser à des wagons en partance vers la route des mets élémentaires.

Ambiance


Ambiance bon enfant, décontractée comme dans la plupart de ces restaurants qui prônent la simplicité.

Style de restaurant


Clubs sandwichs (20 différents), burgers, pizzas, sandwichs de toutes sortes, poutines, dont certaines très spéciales (on mélange tout), une tonne de mets simples et des prix raisonnables.
Pub.
Cote des internautes
0/5
(Nbre de vote : 0)


Clientèle


Tout le monde est bienvenu: la station de télévision TVA, toute proche, en fait sa cantine des vedettes pressées, on y retrouve aussi les habitants du Village ainsi que des amoureux du club sandwich, bien sûr!

Carte des vins


Bières, boissons gazeuses, ou alors bières ou boissons gazeuses, ou même bières et boissons gazeuses, à vous de choisir...

Le repas


Chaque soir après le service, lorsque j’étais au Lutétia, à l’Hôtel de la Montagne, il y a plus de 20 ans, plusieurs chefs de Montréal se donnaient rendez-vous chez Carol, un sympathique boui-boui de la rue Crescent qui n’existe plus aujourd’hui. Il y avait là les plus merveilleux clubs sandwichs du monde.

Nous le lui disions car c’était vrai, et elle, elle était heureuse de se le faire dire par des chefs cuisiniers. Pourquoi, je vous raconte ça? C’est simple, jamais je n’ai retrouvé le même plaisir à manger un simple club sandwich que depuis ce temps-là, chez Carol.

Ce resto, Le Club-Sandwich, ne fait pas exception. Maxime, mon fils, qui m’a accompagné dans cette aventure culinaire, n’est sûrement pas d’accord avec moi, mais je vous livre chaque semaine mon impression, et cette semaine, mon coeur balance. C’était correct, mais...

Combien ça coûte
2 clubs, 2 desserts, 2 boissons gazeuses, taxes et service compris (44,89 $).

Le quartier
Dans le Village, dans le complexe Bourbon.

L’adresse
Le Club-Sandwich
1578, rue Sainte-Catherine Est
Montréal
514-523-4679
Nous avons commandé un club de type classique (poulet) et un club de type spécialité (viande hachée, champignons, bacon, poivron, etc.).

Celui au poulet était correct. Les tranches de pain sont bien grillées et assez épaisses. Les frites sont très croquantes, ce qui à bien plu à Maxime.

Pour ma part, curieux de nature et de profession, j’ai évidemment opté pour un club spécial au steak haché: la viande n’est pas préparée sur place, mais achetée toute prête!!!

Les champignons ne sont pas sautés, mais crus (émincés finement), le bacon était très croquant (tant mieux), les tomates, bien mûres (très bien), et les frites, très croquantes également. Une petite coupelle de salade de chou accompagnait le sandwich dans les deux cas ainsi que de gros morceaux de pickel.

Les portions sont très généreuses, aussi contentez-vous du simple, car le double se mange carrément à deux (15 $).

Pour le dessert, j’ai demandé conseil au serveur. Celui-ci, gentil comme tout, m’a déconseillé la tarte aux pommes – oups!

Les gâteaux sont hauts et gros comme le Palais des congrès de Montréal, penchés comme la tour de Pise qui manque de s’écraser dans la gelée rouge qui fait office de fraise sur le dessus du gâteau, texture comme le mélange pour tirer les joints du placoplâtre, que dire d’autre, gâteau aux fromages et tarte aux pacanes, euh... infâme!

Pauvre serveur, lui qui avait sûrement envie de tous me les déconseiller, il a pourtant bien essayé avec la tarte aux pommes, se disant «come on, man, tu ne vois pas que mes gâteaux ne sont pas là pour être mangés, juste là pour être regardés dans le comptoir...».

Désolé, monsieur, je suis gourmand et je suis critique culinaire pour la bonne cause (la belle excuse!).

Bref, blague à part, allez-y pour les gros clubs sandwichs et c’est tout.

Le service


Agréable au possible, le serveur est fort occupé, mais il prend la peine de vous parler avec gentillesse.




Coup de toque

Restaurant pour gros appétits.

Coup de torchon

Dessert, Oscar de la nullité.



Commentaires des internautes
Moyenne des votes :
Nombre de votes : 0
Laissez vos commentaires sur ce restaurant
Écrivez vos commentaires :


Vos cotes :


Votre nom :


Votre âge :


Votre adresse électronique :




Canoë se réserve le droit de ne pas publier une critique qui pourrait porter atteinte à la nétiquette.
MicasaCanoë VoyagesLifewise
20 septembre 2014