Retour à l'accueil Cuisine & vins
ABC
HOMARD
Recettes simples
SEXY
Regard des hommes
Comment l'attirer?
PHOTOS
Rincez-vous l'oeil!
Nos galeries
21 avril 2007

Cumulus
Pas de nuage dans le ciel!


Les restaurants comme le Cumulus m’indiffèrent en temps normal.



© Hugo-Sébastien Aubert


Je dirais même plus, ils me font sortir de mes gonds parfois. Avec un menu aussi épais qu’un bottin téléphonique, un décor impersonnel, sans âme ni passion...

Eh bien, ce nouveau restaurant du gigantesque centre commercial DIX/30 fait tomber toutes les barrières de l’insignifiance culinaire. Bravo! Pourvu que ça dure...

Décor


L’endroit est immense. Presque 400 places assises, des dizaines de petites alcôves avec banquettes proches des fenêtres, un bar, de grandes tables. Ça sent encore le neuf – le restaurant est ouvert depuis le mois de décembre 2006 seulement.

Ambiance


J’extrapole un peu pour visualiser ce que la gentille serveuse nous a confié: la fin de semaine, il y a la file à l’entrée! Oh boy! Ça fait du monde à la messe. L’ambiance doit donc être de circonstance...

Style de restaurant


Le concept, car il s’agit bien d’un concept, est d’offrir au client ce qu’il souhaite manger. Les concepteurs ont donc réuni en un seul lieu toutes sortes de cuisines, plus de 100 plats, avec une forte proportion de mets de chez nous (mets traditionnels québécois) et quelques créations internationales, en plus des salades, sandwiches, pizzas, pâtes...
Pub.
Cote de Thierry
2/5
 
Cote des internautes
0/5
(Nbre de vote : 0)


Clientèle


Si je me fie aux informations recueillies à gauche et à droite, ça vient de partout: la clientèle se compose non seulement de ceux qui ont l’habitude de faire leurs achats dans le grand centre (un complexe de magasins à ciel ouvert), mais aussi de gens de partout en région. Ce qui est sûr, c’est qu’il y a du monde, beaucoup de monde...

Carte des vins


Classique, rien pour épater les amateurs de vins, mais dans l’ensemble, ce n’est pas mal, surtout que les prix sont franchement modérés. Grand choix de cocktails et de boissons conventionnelles.

Le repas


Avec plus de 100 mets sur le menu (très bien présenté et expliqué d’ailleurs), il n’était pas facile de faire un choix. Nous avons opté pour des mets reconnaissables entre tous.

Donc, crousti-rouleau frit au saumon, saumon mariné au soja et à la citronnelle, enroulé ensuite dans une feuille de nori et dans une pâte à rouleau impérial, servi avec une sauce épicée. Les nôtres ont été servis légèrement crus au centre; c’était très bon, mais ce n’est pas tout le monde qui aime ça rosé...

Dans la catégorie «les plats de chez nous», (cette section offre la possibilité de plats pour plusieurs: 2, 4, 6 et 8 personnes), nous avons choisi des fish and chips à l’anglaise; c’était très bon, on se serait cru dans un vrai pub anglais, surtout que nous les avons dégustés avec une bonne bière pression. C’était servi avec des pommes frites maison très petites (style «pomme-paille»), une sauce tartare maison, de la mayonnaise maison et une salade aux deux choux: une vraie réussite.

Combien ça coûte
59 $ pour 1’entrée, trois plats principaux, deux desserts, sans boisson, taxe et service.

Le quartier
Dans le complexe DIX/30 de Brossard à l’angle des autoroutes 10 et 30.

L’adresse
Cumulus
9330, boulevard Leduc
Brossard
Téléphone: 450-678-1038
www.restaurantcumulus.com
D’accès facile pour les personnes à mobilité réduite.
Ensuite, pain aux trois viandes, sauce demi-glace aux champignons, servi avec des légumes et de la purée de pomme de terre maison, un peu trop ferme et dense toutefois pour être apprécié. Mais encore une fois, tout est fait maison, le pain de viande était bon, mais le poivre noir est beaucoup trop présent, la sauce trop réduite; un petit ajustement s’impose.

Puis encore, un spaghetti sauce à la viande et boulettes. La sauce était savoureuse et les boulettes bien parfumées. Mon invité, gourmand devant l’éternel et dont le coup de fourchette est digne de celui du géant Ferré, n’a pu finir son assiette.

C’est tout dire, les portions sont gargantuesques!

Pour conclure le repas, un pouding chômeur un peu trop compact mais bien savoureux – servi avec une boule de crème glacée qui mériterait d’être de meilleure qualité –, et le dessert fétiche du restaurant, le Cumulus, une sorte de soufflé offert en 15 saveurs différentes (nous avons choisi le framboise-citron). Le résultat est aérien, léger comme un nuage, nous avons quand même constaté que le goût de jaune d’oeuf était un peu trop dominant, mais c’était intéressant et agréable.

Le service


La dame qui nous a servis était vraiment charmante, drôle, serviable comme on dit chez nous. Elle en a vu d’autres et ne se laisse pas déconcentrer. J’aime les serveurs et les serveuses qui ont un vrai plaisir à servir les clients.




Coup de toque

L’authenticité des mets d’ici, bravo!

Coup de torchon

Restaurant trop grand pour me séduire.



Commentaires des internautes
Moyenne des votes :
Nombre de votes : 0
Laissez vos commentaires sur ce restaurant
Écrivez vos commentaires :


Vos cotes :


Votre nom :


Votre âge :


Votre adresse électronique :




Canoë se réserve le droit de ne pas publier une critique qui pourrait porter atteinte à la nétiquette.
MicasaCanoë VoyagesLifewise
1er novembre 2014