Retour à l'accueil Cuisine & vins
ABC
HOMARD
Recettes simples
SEXY
Regard des hommes
Comment l'attirer?
PHOTOS
Rincez-vous l'oeil!
Nos galeries
3 novembre 2007

Restaurant L’Étoile
Je n’attendais que vous!


Ce titre d’une chanson de Garou est symptomatique de l’impression que je me suis faite de ce nouveau bébé de la famille Holder et du Groupe Bolay (Garou, Marc Bolay et Stéphane Bégin).



© Rogerio Barbosa


Effectivement, on attendait depuis longtemps ce genre d’établissement dans ce quartier qui ne brille pas pour la restauration de qualité, et Je n’attendais que vous traduit aussi la pensée des restaurateurs chaque fois qu’un client pousse la porte du restaurant. Comme le disait Brillat- Savarin: «La découverte d’un mets nouveau fait plus pour le genre humain que la découverte d’une étoile.» C’est assez génial de constater que les deux sont enfin réunis!

Décor


Vraiment sympathique comme aménagement: des grandes banquettes qui me font penser aux anciennes banquettes du métro parisien à sa création, des piliers recouverts de collages inusités, des lattes de bois foncé sur les murs, un grand bar couplé à des tables hautes pour y prendre l’apéro ou manger sur le pouce, bref, une vraie réussite.

Ambiance


Une des clés de ce nouveau restaurant, avec le cadre, la cuisine, la musique, la proximité du Petit Medley fait en sorte, entre autres, que l’ambiance y est belle et décontractée. Mais l’acteur principal d’une belle ambiance reste et restera toujours la clientèle, et celle-ci est belle à L’Étoile!
Pub.
Cote de Thierry
3/5
 
Cote des internautes
0/5
(Nbre de vote : 0)


Style de restaurant


Cuisine bistro avec des accents italiens dans les créations du chef. Des plats que l’on retrouve un peu partout en ce moment à Montréal, mais qui ici trouvent toute leur âme, leur authenticité, une vraie bonne cuisine savoureuse! Il y a d’ailleurs quelque chose de rassurant: en sortant du resto, j’ai eu l’impression que si je revenais, je ne serais jamais déçu, quoique... il ne faut jamais dire jamais.

Clientèle


Bouillante, jeune et moins jeune, branchée, des hommes d’affaires, des artistes, des fans de Garou, un grand groupe venu fêter un anniversaire... il y avait un heureux mélange en ce mercredi soir, et j’adore ça!

Carte des vins


La carte des vins est vraiment surprenante, dans tous les sens du terme. D’abord le choix, vaste, original, bien présenté, et ensuite des prix rarement vus pour ce genre d’établissement au Québec. Des prix modérés. Je suis épaté du nombre de bouteilles à 50 $ et moins. Nous avons choisi deux verres de Ripasso et le serveur nous a présenté la bouteille avant de nous servir (toujours apprécié).

Le repas


Comme dans beaucoup de restaurants italiens, une petite coupelle avec des olives vertes et noires, très bonnes, aussi de l’huile d’olive et du vinaigre balsamique avec des tranches de pain.

Pour commencer, un gratin d’aubergine impeccable et magnifiquement réalisé. Tout est frais et fait maison, le compoté de tomates est digne des meilleures mamas italiennes. David, mon invité, n’en a fait qu’une bouchée tellement c’est bon.

Aussi, des calamars frits (portion assez copieuse), servis avec deux sauces: une tomatée, légèrement épicée, fort agréable; l’autre est plus conventionnelle.

Et puis, le poisson du jour: un espadon grillé sur un mijoté de lentilles. La fraîcheur du poisson, son traitement simplifié et la précision de sa cuisson sont exemplaires, bravo!

Combien ça coûte
96 $, repas pour deux avec le vin et les taxes, sans le service.

Le quartier
Rue Saint-Hubert, à l’entrée de la Plaza Saint-Hubert, juste à côté du Petit Medley.

L’adresse
L’Étoile
6224, rue Saint-Hubert
Montréal
514-787-4647
Également, foie de veau, sauce aux oignons caramélisés, servi sur une polenta crémeuse de rêve et des petits rapinis qui ont fini par nous combler d’aise. La polenta crémeuse est sûrement l’une des plus réussies que j’aie mangées à Montréal, avec celle de Graziella, du défunt Il Sole.

En dessert, un classique tiramisu bien onctueux, savoureux, frais du jour (donc pas sec) et un panacotta, qui mériterait toutefois d’être revu... pas qu’il n’était pas bon, mais son exécution et surtout sa présentation ne sont pas du même acabit que les autres réalisations du chef. Un petit effort de plus serait bienvenu pour un dessert qui mérite le même soin que tous les autres plats.

Le service


Service sympathique et convivial, on nous explique bien les plats et les spéciaux du jour. J’ai trouvé le service attentif et discret.




Coup de toque

Très belle ambiance, cuisine savoureuse, carte des vins à prix attrayants, bravo!

Coup de torchon

Une suggestion: pourquoi ne pas faire une petite scène dans un coin de la salle pour permettre à Garou et ses amis musiciens de faire de temps à autre «un boeuf», comme on dit dans le monde de la musique?



Commentaires des internautes
Moyenne des votes :
Nombre de votes : 0
Laissez vos commentaires sur ce restaurant
Écrivez vos commentaires :


Vos cotes :


Votre nom :


Votre âge :


Votre adresse électronique :




Canoë se réserve le droit de ne pas publier une critique qui pourrait porter atteinte à la nétiquette.
MicasaCanoë VoyagesLifewise
23 octobre 2014