Retour à l'accueil Cuisine & vins
ABC
HOMARD
Recettes simples
SEXY
Regard des hommes
Comment l'attirer?
PHOTOS
Rincez-vous l'oeil!
Nos galeries
8 septembre 2007

Tatami
Ippon!


Le Tatami est un tapis qui recouvre le sol des maisons japonaises ou le dojo (salle d’entraînement de judo et autres sports martiaux). Je croyais donc en découvrir dans ce nouveau restaurant... Rien. À la place, ce sont les bonnes bouchées qui m’ont mis ippon (note parfaite lors d’un combat au judo)!



© Pierre-Paul Poulin


Décor


Les tables, qui sont en fait des aquariums illuminés sur lesquels repose un dessus en verre afin de voir des petits poissons exotiques, sont originales et jolies; assez inusité comme concept.

Ambiance


Le calme plat le soir de ma visite (pourtant bien occupé le midi). Les quelques tables tenaient en alerte un personnel qui s’ennuyait malgré tout. J’ai bien hâte d’y retourner par une soirée occupée afin de juger de la réelle ambiance du Tatami.

Style de restaurant


Le Tatami (jadis le resto NoGo Ya, qui avait une cuisine coréenne, fusion, japonaise) mise sur le Japon uniquement et c’est très bien ainsi. Le menu laisse entrevoir les grands classiques de la cuisine japonaise, mais en cherchant bien, on constate que le chef est un créateur et que ses compositions sont non seulement originales, mais vraiment savoureuses.
Pub.
Cote de Thierry
3/5
 
Cote des internautes
0/5
(Nbre de vote : 0)


Clientèle


La clientèle, lorsqu’un restaurant est si jeune, reste à faire! Mais si je me base sur la qualité des mets servis, à la gentillesse de l’accueil et du service, ça va vite se savoir.

Carte des vins


Simple, pas vraiment originale, mais la norme est plus au thé, bière et quelques vins blancs. C’est bien dommage d’ailleurs car il y a tellement de belles possibilités de mariages vins et mets avec la cuisine japonaise! Le thé dégusté est sûrement l’un des meilleurs que j’aie bu à Montréal; c’est tellement rare que je le mentionne.

Le repas

Pour commencer, un mets qui à lui seul vaut la visite. Commeil n’y a pas de nom pour cette création, je vais essayer de vous la décrire.

Dans une grande et belle assiette carrée se trouvait en son coeur un disque de un pouce de hauteur constitué de chair de saumon, de thon et de tempura (comme un tartare) recouvert d’une délicate mousse d’avocat, qui, elle, était recouverte d’oeufs de poissons volants rouges dans sa moitié et d’oeufs de poissons volants au wasabi dans l’autre. Pour compléter, une petite sauce acidulée entourait le très joli montage.

Combien ça coûte
74 $ pour deux, bière, thé, taxes comprises, sans le service.

Le quartier
À quelques pas de la basilique Notre-Dame.

L’adresse
Restaurant Tatami
140, rue Notre-Dame Ouest
Montréal
514-845-5864
Une explosion de saveur, de douceur; la texture onctueuse du poisson s’entrechoquait délicieusement avec le croquant du tempura. L’assaisonnement était parfait, épicé avec nuance et subtilité, en plus, c’était fait à la minute (la faible quantité de clients permet cela), cela fait toute la différence au moment de la dégustation.

Puis, plus conventionnel, mais agréable tout de même, une petite sélection de différentes bouchées, des sushis, mais aussi des makis...

Toujours trop gros, les morceaux de maki, qui obligent le client à les manger en une seule bouchée alors que la grosseur demanderait normalement deux bouchées; c’est impossible sans défaire le rouleau...

Pour conclure ce repas fort agréable, nous avons commandé deux spécialités.

Un maki avec thon et ananas, fort bon, mais le clou de la soirée est venu avec le maki de homard, une pure merveille. Pourquoi? C’est simple, le homard a été cuit à la commande, le riz était tout juste refroidi, le homard aussi. Ceci donna un ensemble d’une onctuosité divine; le homard tout juste cuit, coupés en morceaux dans ce petit rouleau. Bref,du grand art.

Pas de dessert digne de ce nom, nous nous sommes abstenus.

Le service


L’accueil et le service sont charmants, le garçon qui nous a servis a tout mis en oeuvre pour nous conseiller et nous satisfaire avec discrétion et gentillesse et dans un très bon français.




Coup de toque

Les spécialités et les créations originales du chef

Coup de torchon

Les napperons en papier de casse-croûte qui tranchent avec tout le reste?



Commentaires des internautes
Moyenne des votes :
Nombre de votes : 0
Laissez vos commentaires sur ce restaurant
Écrivez vos commentaires :


Vos cotes :


Votre nom :


Votre âge :


Votre adresse électronique :




Canoë se réserve le droit de ne pas publier une critique qui pourrait porter atteinte à la nétiquette.
MicasaCanoë VoyagesLifewise
25 octobre 2014