Retour à l'accueil Cuisine & vins
ABC
HOMARD
Recettes simples
SEXY
Regard des hommes
Comment l'attirer?
PHOTOS
Rincez-vous l'oeil!
Nos galeries
22 septembre 2007

Au Tournant de la Rivière
Le bonheur est dans le pré!


Tout dans ce restaurant, qui vient de fêter ses 30 ans d’existence, me fait penser à ce merveilleux film. Le canard, le foie gras, les champignons, le respect des produits, une technique parfaite, un lieu magique dans cette campagne magnifique, l’envie manifeste de faire plaisir et, surtout, la propension au bonheur! Voilà ce que vous découvrirez dans ce petit paradis qui suspend le temps, pour le plus grand plaisir des gourmands.



© Alfred Lanctôt


Décor


Une ancienne grange aménagée au fil du temps. J’adore le ton bleu profond qui recouvre les murs extérieurs de cette grande bâtisse. La petite verrière donnant sur la nature (qui, l’été, est luxuriante) est d’un charme fou. Les tables sont grandes, les fauteuils aussi, larges, en rotin, recouverts de confortables coussins. Une ode au calme et au repos.

Ambiance


Très agréable, détendue, apaisante, une atmosphère de plénitude, presque de recueillement. On se sent bien, la vie est un long fleuve tranquille...

Style de restaurant


Cuisine française, classique pour ce qui est de la technique, moderne dans sa réalisation, actuelle dans sa présentation, généreuse et authentique dans son ensemble. Au Tournant de la Rivière est un bijou de sincérité dans un écrin de vérité. Table d’hôte de 50 $ à 60 $, avec amuse-gueules, deux entrées, un plat principal, dessert et chocolats. Le brunch (36 $) est une référence.
Pub.
Cote de Thierry
4/5
 
Cote des internautes
2/5
(Nbre de vote : 1)


Clientèle


Des couples, des familles venues fêter un événement heureux, des petits groupes parlant affaires, des amoureux venus se jurer fidélité... Il en a coulé de l’eau (c’est le cas de le dire) Au Tournant de la Rivière depuis 30 ans.

Carte des vins


Carte des vins spectaculaire, des trésors, surtout de Bourgogne, mais toutes les régions vinicoles y sont parfaitement représentées. Aussi, vous pouvez dénicher très facilement des vins à prix incroyablement compétitifs. C’est tellement rare dans les établissements de grande qualité. Bravo!

Le repas


Pour vous mettre en appétit, le chef vous offre une mousse de ris de veau, un croquant de canard aux fruits secs et un petit pilon de volaille savoureux.

En potage, nous avons choisi une soupe de cerfeuil, homard et volaille aux herbes. Délicieux, c’était léger, la texture des dés de homard était parfaite.

Puis, crème d’artichauts et foie gras. Oh là! là! Une explosion de saveur en bouche, «du petit Jésus en culotte de velours!» aurait dit mon grand-père!

En deuxième entrée, tartelette de ris de veau aux pacanes et crème d’échalotes. La texture du ris de veau avec la crème d’échalote et les pacanes permettent des contrastes fusionnels: génial!

Combien ça coûte
150 $ pour deux, vin, taxe compris, sans le service.

Le quartier
À 30 minutes de Montréal

L’adresse
Au Tournant de la Rivière
5070, boulevard de Salaberry
Carignan
Tel: 450658-7372
Raviolis de shiitaké, truffes et fromage de chèvre. Là encore, c’est le produit et la technique qui permettent au chef d’exécuter des mets qui laissent un souvenir impérissable aux clients: celui-là, je m’en rappellerai longtemps.

C’est un plat réfléchi, abouti dans sa composition, une caresse savoureuse en bouche.

En plats principaux, filet de boeuf en persillade et paleron braisé, le boeuf interprété de deux façons: filet à la cuisson juste surmonté de persillade (un peu trop présente, toutefois), déposé sur un effiloché de boeuf braisé à se pâmer. Dieu que c’était bon! Le tout servi sur un ensemble de légumes cuisinés avec savoir-faire (on est bien loin, heureusement, des cuisiniers qui ajoutent des morceaux de poivrons rouges pour faire de la couleur... pas capable!)

Aussi, gigotin de cochon de lait au coulis de cèpes. Un autre plat intelligent, cuit avec soin pour que la viande soit tendre à souhait (reposé après cuisson), accompagné d’un délicieux coulis de cèpes et de légumes presque braisés. Un délice.

Je suis exigeant quand vient le temps des desserts; le dessert doit merveilleusement conclure un repas. Eh bien! Jacques Robert l’a bien compris. Choix vaste, réalisation exemplaire. Nous avons arrêté notre choix sur deux desserts au chocolat.

Soufflé au chocolat coulant, glace aux pistaches; tourte au chocolat, poire confite et glace crème brûlée, impeccable!

Le service


Service féminin très professionnel, une grande attention est apportée au déroulement de la soirée, sans jamais qu’on voie les serveuses officier. C’est cela, un grand service: discrétion et efficacité.




Coup de toque

Un de mes grands coups de coeur de l’année.

Coup de torchon

Je ne suis pas archéologue culinaire, mais critique; j’ai beau fouiller, je n’ai rien à redire.



Commentaires des internautes
Moyenne des votes :
Nombre de votes : 1

J'y suis allée l'an passé en février et j'ai trouvé ce resto dépassé. Un service très ordinaire et la nourriture était tout sauf inventive.

2/5
23-01-2010- monique castonguay- âge : (50+)
Laissez vos commentaires sur ce restaurant
Écrivez vos commentaires :


Vos cotes :


Votre nom :


Votre âge :


Votre adresse électronique :




Canoë se réserve le droit de ne pas publier une critique qui pourrait porter atteinte à la nétiquette.
MicasaCanoë VoyagesLifewise
18 décembre 2014