Retour à l'accueil Cuisine & vins
ABC
HOMARD
Recettes simples
SEXY
Regard des hommes
Comment l'attirer?
PHOTOS
Rincez-vous l'oeil!
Nos galeries
6 octobre 2007

Vents du Sud
V’là l’bon vent


Le restaurant Vents du Sud n’est pas que du vent, puisque ce sympathique petit resto «apportez votre vin» officie depuis neuf ans contre vents et marées. Les médias sont toujours embarrassés de parler du rapport qualité/prix des choses, eh bien moi, je ne suis pas gêné du tout de vous dire que vous en aurez pour votre argent!



© Chantal Poirier


Décor


Le décor est simple et chaleureux. Il fait surtout la part belle à la région du sud de la France, proche de la frontière espagnole. La côte basque avec son vent si bénéfique à la nature, de même que la mer et ses vagues légendaires qui bordent un paysage sublime habité par des gens qui ont une fierté proportionnelle à leur chaleur humaine. Fresque typique de paysage basque, plusieurs petites salles à manger avec des tables bien espacées, c’est convivial et on aime ça.

Ambiance


Il y a des restaurants qui ont besoin d’une musique étudiée, d’autres de serveurs et serveuses dignes d’Occupation double, d’autres encore d’un décor digne des Mille et Une Nuits. Au Vents du Sud, c’est le chef propriétaire qui donne le ton et le la. Un personnage unique, avec sa moustache rieuse et son air taquin. L’ambiance, pour moi, c’est aussi ce qui se passe dans l’assiette.
Pub.
Cote de Thierry
2.5/5
 
Cote des internautes
0/5
(Nbre de vote : 0)


Style de restaurant


Restaurant «apportez votre vin». Cuisine basque et du sud-ouest de la France. Des grands classiques comme le boudin que le chef est un des rares à faire lui-même à Montréal. Le cassoulet, les joues de boeuf au vin rouge, jarret d’agneau aux olives… Une cuisine généreuse et sans prétention avec des prix plus que raisonnables, voilà ce que vous découvrirez au Vents du Sud.

Clientèle


Comme on dit chez moi: des pas fous! Hé oui, des clients habitués qui ont vite compris qu’il était difficile de s’asseoir à une table de restaurant à Montréal tout en ayant à la fois de la bonne cuisine, un service amical, des prix modiques avec la bouille du patron en prime.

Carte des vins


Apportez votre vin, sachant que la cuisine du chef Gérard Couret est mijotée le plus souvent, savoureuse tout le temps, n’hésitez donc pas à amener des vins de caractère (Espagne, Portugal, Madiran, Cahors, Châteauneuf du pape…)

Le repas


Nous avons choisi la table d’hôte, avec au choix plusieurs entrées comme le céleri rémoulade, les escargots, la soupe, les rillettes de canard.


Notre choix


La soupe du jour, une délicieuse soupe de poireau et pomme de terre, bien onctueuse. Aussi, les rillettes de canard (je voulais faire concept, car j’ai aussi choisi le cassoulet), donc, des rillettes de canard maison servies dans un petit pot avec des petits cornichons croquants, des croûtons, le tout bien savoureux.

Pour suivre, une spécialité de la maison, un grand classique de la cuisine basque: axoa de veau espeletta, prononcer a-choa, nous dit le chef à la moustache qui est plus dans le style d’Astérix et Obélix que de Clark Gable.

Délicieux mijoté de veau coupé en petits morceaux, cuit dans sa sauce avec des poivrons rouges et verts et rehaussé par du piment d’Espelette. La portion était généreuse (j’ai aussi aperçu l’assiette d’un client à la table voisine; il avait opté pour le carré d’agneau, et je me suis dit: eh bien, en voilà un qui va être content.).
Combien ça coûte
68 $, table d’hôte complète pour deux personnes avec les taxes, sans le service.

Le quartier
Rue Roy, presque au coin de la rue Saint-Denis.

L’adresse
Vents du Sud
323, rue Roy Est, coin Drolet
Montréal
Téléphone: 514281-9913
Accès facile pour les personnes à mobilité réduite.


Puis, le fameux cassoulet, la cuisse de canard confit, la saucisse entière et les haricots savoureux, longuement mijotés. C’est rare que je ne puisse pas tout manger, d’autant plus qu’il y avait la salade après et le dessert pour finir. Ah oui, j’oubliais, au Pays basque comme un peu partout en France, on sert la salade après le plat principal.

Pour conclure ce gargantuesque repas, une bonne crème catalane (le sucre caramélisé était un peu trop épais) et un délicieux gâteau maison aux amandes et cerises.

Le service


Le service est gentil, sans flaflas, sans énervement, avec la même bonhomie du chef qui passe de table en table s’enquérir du bonheur des clients. Tout est fait avec gentillesse, on a plus l’impression d’être reçu par des amis à la maison que d’être au restaurant. C’est sympathique comme tout, en tout cas moi j’aime ça.

Une cuisine généreuse et sans prétention avec des prix plus que raisonnables, voilà ce que vous découvrirez au Vents du Sud.




Coup de toque

La cuisine qui ressemble à son chef, généreuse et terriblement attachante.

Coup de torchon

Une cuisine pour faire le plein de calories. Personnes au régime s’abstenir!



Commentaires des internautes
Moyenne des votes :
Nombre de votes : 0
Laissez vos commentaires sur ce restaurant
Écrivez vos commentaires :


Vos cotes :


Votre nom :


Votre âge :


Votre adresse électronique :




Canoë se réserve le droit de ne pas publier une critique qui pourrait porter atteinte à la nétiquette.
MicasaCanoë VoyagesLifewise
29 août 2014