Patrick Désy

Chronique de Patrick Désy

Prendre un coup de carafe

Prendre un coup de carafe

Photo Fotolia  

Patrick Désy

Dernière mise à jour: 09-08-2013 | 12h53

INTRO

 

 

Prendre un coup de carafe!

Si vous lisez ce papier, c’est que, de près ou de loin, vous avez été confronté à la carafe. De format plus petit, on s’en servait au départ pour «décanter » les vieux vins et séparer les sédiments accumulés au fil du temps.

Avec une surface agrandie favorisant le contact avec l’air, on l’utilise surtout aujourd’hui pour donner un coup d’oxygène à des vins trop timides en ouverture. « Je m’en sers surtout avec les vins propices à la réduction (NDLR odeurs de carton humide, d’œuf pourri ou d’allumette), comme la syrah ou le dolcetto », explique la sommelière Élyse Lambert. « Elle est aussi bien utile pour dégourdir les jeunes bordeaux et attendrir leurs tanins » poursuit-elle.

En revanche, elle ne carafe jamais les vieux bourgognes tout comme les champagnes : « C’est une absurdité! On tue la bulle! » lance-t-elle, exaspérée.

Autre point important: ne pas décider de son usage à l’avance. On ouvre et on goûte d’abord. On décide ensuite s’il faut passer en carafe. Il faut d’ailleurs être prudent. Autant elle peut exciter les arômes et vitaliser la structure du vin qu’un passage trop long risque de le faire faner et le gâcher

Sur ce, voici trois jolis vins qui ont attiré mon attention cette semaine.

Bonnes dégustations!

Cheval Quancard Cuvée Clémence Entre-Deux-Mers 2011
(16,45$ – code SAQ: 10392394)

Pas de carafe ici! « Pop and pour » comme disent les anglos : on ouvre et on sert! Un Bordeaux blanc au charme indiscutable. Le fond de sauvignon (60%) donne des notes herbacées et d’agrume, alors que le sémillon (25%) et la muscadelle (15%) apportent des tonalités tropicales de pêche blanche, d’ananas et d’églantine. On y sent aussi l’élevage du bois qui se traduit par des notes épicées de cannelle. Bouche sapide, bien fraîche avec une texture légèrement beurrée et une belle persistance aromatique rappelant les amers. Avec ses 12%, c’est l’apéro d’après-midi par excellence ou le compagnon des poissons en sauce. Coup de cœur de la semaine!

* * ½

 

Château du Trignon Côtes du Rhône Villages Sablet 2009
(18,25 – code SAQ: 11600909)

Assemblage dominé par le grenache noir et le mourvèdre puis complété par la syrah et le cinsault. Beaucoup de nez, un fruit solaire avec ses notes de figue mûre complétées par des tonalités florales et de réglisse. Une attaque suave laissant paraître une matière grasse et de bonne densité. Finement constitué, l’ensemble paraît un peu sur lui-même et demande un certain temps avant de se livrer pleinement. Passez-le en carafe une trentaine de minutes. Servir autour de 16 degrés avec des brochettes de filet mignon.

* * ½

 

Château Montfaucon Baron Louis Lirac 2010
(24,95$ – code SAQ: 10936620)

2010, plus que 2009, a donné des vins formidables partout dans la Vallée du Rhône. Moins chauds et plus marqués au niveau de l’acidité, ils sont habituellement plus précis et pourront se garder longtemps. Si bien que l’adage « dans les grands millésimes, on achète les petits vins » se confirme à nouveau. C’est le cas de ce délicieux Lirac, nourri et séveux. Des parfums qui ont évolué favorablement sur les deux jours où la bouteille a été dégustée : framboise en confiture, garrigue, olive, touches de caramel et de cacao probablement apportées par le bois. Bouche charnue construite autour d’une trame tannique fine et une acidité énergique. L’ensemble demeure sobre et digeste. Prix justifié. En carafe 30-45 minutes. Servir à 16 degrés avec des côtelettes d’agneau au romarin et un zeste de citron.

* * *

À faire

 

Festival des vins de Terrebonne
 

La 17e édition de ce réputé festival a lieu ce week-end. On y trouve habituellement une excellente variété de vins et on y fait de belles découvertes. La formule « kiosques plein air » est appréciée des visiteurs. L’accès aux dégustations y est facile, favorisant ainsi les échanges avec les exposants.



Un festival vinicole à la portée de tous
Site de l'Île des moulins - 10 et 11 août 2013


Coût:
À l'entrée le 10 et 11 août 2013
Entrée de base - 10 $
Valide pour une entrée, un verre et 3 coupons de dégustation
Accès au site - 5 $

 

www.festivaldesvins.ca


TABLEAU DES ÉTOILES

 



 

 


 

 

 

 


Vidéos

Photos