Carottes, citrouilles et céleri pour un concert insolite

Carottes, citrouilles et céleri pour un concert insolite

Photo AFP  

AFP

Dernière mise à jour: 14-05-2013 | 15h13

Dès le matin, de longues heures avant de monter sur scène, les musiciens se sont mis au travail, commençant à tailler et sculpter carottes, céleri et autres citrouilles, tous des produits frais sortis des étals du marché.

Sur ce qui va devenir la scène du concert, s'étalent des cageots remplis d'appétissants légumes et des dizaines d'outils, perceuses et scies, transformant les lieux en un atelier de bricolage où les musiciens s'appliquent à fabriquer leurs instruments.

«Le défi, c'est d'arriver dans un lieu et de travailler avec les matériaux que nous trouvons là. Les aubergines en Asie sont très différentes de celles que l'on trouve en Espagne mais je crois que, où que nous soyons, nous sommes capables de fabriquer des instruments», raconte Ulrich Troyer, parmi la dizaine de musiciens que compte cet orchestre autrichien.

«Nous devons vérifier quels produits sont disponibles dans chaque région, suivant la saison, mais en général nous n'avons aucun problème», ajoute-t-il.

Ils vident un céleri pour le transformer en un instrument de percussion ou percent un navet et l'accouplent à un poivron pour obtenir un son semblable à celui d'un trombone.

Mais le légume vedette du concert est la carotte, percée en son centre, avec quelques petits trous dans les côtés. Elle peut prendre la forme d'une flûte mais peut aussi servir de bec pour un instrument à vent.

«En général, nous n'aimons pas construire des instruments normaux, bien que nous utilisions des carottes pour faire des flûtes. Nous préférons inventer des instruments nouveaux», ajoute Ulrich Troyer.

«Nous aimons explorer la diversité des sons des légumes», souligne Sandra Walkenhofer, la manager du groupe.

«Certains orchestres offrent des rappels à la fin, nous offrons des légumes et de la soupe», plaisante-t-elle avant que les musiciens vêtus de noir ne s'avancent sur scène pour la répétition du spectacle et n'entonnent leurs compositions avec les carottes transformées en flûtes ou les potirons devenus des percussions.

Depuis sa fondation en 1998, l'orchestre végétal a créé des compositions aux styles très éclectiques, allant de la musique contemporaine au jazz et à la musique électronique, et s'est produit dans de grandes villes du monde entier dont Paris, Hong Kong, Moscou, Istanbul, Londres, Singapour ou Beyrouth.


Vidéos

Photos