Sept chefs cuisinent au Festival Montréal en Lumière

Sept chefs cuisinent au Festival Montréal en Lumière

Chausson à la patate douce, chou rouge sucré et crème noisette | Photo Véronique Leduc / Canoe 

Véronique Leduc

Dernière mise à jour: 27-02-2013 | 17h27

Ils vont s’installer derrière les fourneaux de plusieurs établissements montréalais pour faire découvrir leur cuisine.

Si c'est l'Argentine qui est la ville à l'honneur de la 14e édition du festival Montréal en Lumière, c'est Philadelphie qui est la ville américaine vedette. Elle a été choisie pour sa richesse historique est culturelle, mais aussi parce que de plus en plus de Québécois la choisiraient comme destination voyage.

Au restaurant chez Laloux, c'est le côté vegan de Philadelphie qui est mis en vedette. Dans le cadre du festival, le couple que forment Richard Landau et Kate Jacoby est de passage à Montréal pour faire découvrir certaines des spécialités de son restaurant Vedge, ouvert depuis 18 mois. À Philadelphie, l'endroit sert des plats végétaliens inspirés des ingrédients saisonniers et locaux disponibles.

Photo Véronique Leduc / Canoe
Maitake rôti, rémoulade de poireau et beignet de céleri-rave
Est-ce que la cuisine du Vedge est représentative de la cuisine de Philadelphie? «Pas nécessairement, observe Kate Jacoby dans un très bon français. Je ne peux pas dire que le végétalisme ou même, le végétarisme, est une tendance marquée chez nous, mais nous avons ouvert Vedge parce que ça répondait à nos valeurs. Depuis, oui, on ressent un intérêt grandissant.»

D'après la sommelière et copropriétaire de Vedge, les gens sont curieux. Elle assure voir autant de végétariens que de «carnivores» qui sont simplement curieux ou qui désirent manger plus santé.

Mardi soir, le menu sept services proposé était composé uniquement de légumes. Il était fait, entre autres, d'un velouté de chou-fleur au safran avec persillade aux olives vertes, de braciole d'aubergine, pommes de terre et salsa verde, de maitake rôti, rémoulade de poireau et beignet de céleri-rave.

«J'ai choisi de collaborer avec Vedge parce que j'étais curieux et que je trouvais le menu différent. J'apprends des choses», a expliqué Jonathan Lapierre-Réhayem, chef chez Laloux, qui, le temps de deux soirées, prête sa cuisine au couple de Philadelphie.

L'idée, de toute évidence, pique aussi la curiosité des gourmets montréalais : les deux soirées sans produits animaux de chez Laloux ont connu un succès immédiat. Il reste seulement quelques places au bar ce soir.

Aux tables des autres établissements accueillant des chefs de Philadelphie, il est encore temps de tenter d'obtenir une place. Il reste quelques tables chez Sinclair et chez Verses, et au Buonanotte.

Pour la programmation complète de Montréal en lumière : www.montrealenlumiere.com

 

Aussi sur Canoe.ca:

Montréal en Lumière: l'Argentine à l'honneur

Montréal en lumière: Le chef Francis Mallmann part

 

 

 

 


Vidéos

Photos