San Sebastián, capitale gastronomique à découvrir

San Sebastián, capitale gastronomique à découvrir

La plage qui borde la ville de San Sebastián | Photo: Katerine-Lune Rollet 

Katerine-Lune Rollet

Dernière mise à jour: 04-12-2012 | 11h22

 

«La gastronomie fait tellement partie de notre culture que notre devise est Pays basque, savoure-le», faisait savoir la sous-ministre au tourisme du gouvernement basque, Pilar Zorricca.

Le chef du restaurant Noma, René Redzepi, proclamé meilleur restaurant en 2012, disait récemment au festival San Sebastian Gastronomika que tout cuisinier sérieux se devait d’aller manger dans cette capitale gastronomique.

Si l’on retrouve effectivement plusieurs grands chefs avant-gardistes, le plaisir de manger semble aussi une préoccupation première des citoyens.

Depuis plus d’une centaine d’années, la culture culinaire des habitants s’est accrue grâce aux sociétés gastronomiques. Dans ces très nombreux clubs privés, les hommes cuisinent tour à tour pour épater la galerie.

Ils ont développé une grande connaissance des techniques et des produits de la région.

Le dicton veut qu’il n’y ait pas de mauvais restaurant à San Sebastián… puisqu’il ferait faillite dès les premiers jours après son ouverture.

 

Les bars à pintxos

Photo: Katerine-Lune Rollet
Le comptoir de pintxos du restaurant la Casa Tiburcio
Pour prendre le pouls de la ville, il faut faire la tournée des bars à pintxos (tapas). La partie historique regorge de ces bars où des dizaines de variétés de pintxos sont alignés sur les comptoirs.

Pour faire comme les Basques, on circule d’un établissement à l’autre en mangeant une ou deux bouchées à chaque endroit, en accompagnant le tout d’un petit verre de txakoli, un vin blanc légèrement pétillant.

Les pintxos coûtent entre 1,25 $ et 4 $ (pour les plus élaborés). Le coût de cette tournée est minime et il permet de découvrir plusieurs endroits différents.

 

Les produits de la mer

San Sebastián est située face à la mer. Il n'est donc pas étonnant que les produits de l’océan prennent beaucoup de place dans la cuisine de la ville. Le merlu (colin), la morue, les calmars se retrouvent autant dans la composition des pintxos que sur les grandes tables.

«Les cinq principaux ingrédients qui composent la cuisine basque sont l’ail, le persil, l’huile d’olive, les poissons fraîchement pêchés et … le cœur», raconte, l’œil allumé, Juan Mari Arzak, chef du restaurant Arzak.

Celui qui est un des fondateurs de la nouvelle gastronomie basque dirige toujours, à 70 ans, ce trois étoiles en tandem avec sa fille Elena. Cette dernière a été nommée cette année meilleure femme chef au monde selon le palmarès The World’s 50 Best.

Leur établissement comporte un laboratoire où ils concoctent leur prochain menu, un garde-manger avec 1700 épices et plus de 100 000 bouteilles de vin dans leur cave.

Le menu dégustation est une expérience unique pour découvrir l’humour, le raffinement et la recherche mis dans les assiettes de la famille Arzak.

 

Adresses gourmandes à San Sebastián

Pour découvrir les pintxos de la ville, on vous recommandeles restaurants A Fuego negro, La Cuchara de San Telmo et le Zeruko.

Au centre de la vieille ville, le Québec Café suscite assurément la curiosité. Un Québécois y a ouvert une crêperie où le sirop d’érable est à l’honneur. Décorée avec des raquettes et fanions du Canadien, les touristes Québécois (une dizaine par jour en moyenne durant l'été), y pointent le nez intrigués de se retrouver soudainement en terrain connu.

Pour manger du poisson et des fruits de mer, il vaut la peine de se rendre jusqu’au village de pêcheurs Getaria (à une vingtaine de minutes de San Sebastián) au Elkano. Ce restaurant familial sert depuis près de 45 ans d’excellents poissons grillés.

Finalement, si votre budget vous le permet, une visite chez Arkak vous permettra de découvrir la grande cuisine actuelle basque. (Pour connaître tous les autres restaurants étoilés de San Sebastián, cliquez ici.)

Cet article est publié à la suite d'une invitation de San Sebastian Gastronomika et l'Office de tourisme d'Espagne.

 


Vidéos

Photos