Présentation du guide des Relais & Châteaux 2013 à Montréal

Présentation du guide des Relais & Châteaux 2013 à Montréal

Le chef Jérôme Ferrer, du restaurant L'Europea à Montréal | Photo: David Nathan 

David Nathan

Dernière mise à jour: 30-11-2012 | 12h00

Le guide, qui  regroupe 520 établissements (hôtels et restaurants), distingue chaque année une centaine de Grand Chefs Relais et Châteaux. Cette année, trois restaurants ont reçu cette distinction au Québec.

Le célèbre Normand Laprise et son restaurant Toqué fait partie des lauréats. Tout comme Jérôme Ferrer, qui recevait l'événement médiatique dans son établissement haut de gamme situé dans le centre-ville de Montréal. «Pour moi être grand Chef Relais et Château c'est offrir ce que le Québec et le Canada ont de plus beau à offrir sur le plan culinaire, explique le chef. C'est faire vivre une expérience de luxe mais dans sa simplicité, on essaye de choyer le client, de faire en sorte qu'il se sente différent ».

Différents critères de qualité

Jérôme Ferrer fait partie des grandes tables Relais & Châteaux depuis maintenant trois ans. Mais avant de pouvoir apposer le célèbre écusson sur les portes de son établissement, il a dû recevoir plusieurs visites anonymes d'inspecteurs comme celui qui est aujourd'hui invité à rencontrer la presse et dont nous tairons la véritable identité pour d'évidentes raisons de confidentialité. Nous en avons néanmoins profité pour lui demander comment il choisissait les établissements. « Il y a bien sûr des critères techniques, de qualité, de propreté mais ce qui fera la différence en bout de ligne n'est pas mesurable avec des cases à cocher. Ce qui est important, c'est de retrouver l'âme et l'esprit Relais & Châteaux», explique l'inspecteur-mystère.

D’après ce dernier, on doit ressentir une ambiance chaleureuse des valeurs comme l'authenticité, le calme et la courtoisie. «La table doit également être impeccable c'est évident, et on doit ressortir de là avec le sentiment d'avoir vécu une véritable expérience. Il n'est pas rare d'avoir des établissements qui sont parfaits d'un point de vue technique mais qui ne sont pas retenus car ils n'avaient pas les critères que je viens d'évoquer», continue le fameux «inspecteur X».

Un travail de fourmi

Selon Jaume Tàpies, président international de Relais & Châteaux, également de passage à Montréal, c'est un «travail de fourmi» qui est fait sur le terrain. «Nous sommes présents sur les cinq continents et c'est la rigueur des inspections qui nous permet de maintenir un standard, une garantie d'exigence indispensable pour les clients qui se fient à nous», explique M. Tàpies. Cette année, 36 établissements ont été sortis du guide parce qu’ils ne correspondaient plus aux critères du guide.

Relais & Châteaux est un réseau d’hôtels et de restaurants indépendants, présent dans une soixantaine de pays. Il a été fondé en France en 1954 et vise à faire rayonner un certain art de vivre et un savoir-faire culinaire d'excellence. Dans l’édition 2013 du guide, on retrouve cinq nouvelles destinations: Zambie, Botswana, Kenya, Guatemala et les Îles Fidji.

À noter que le guide sera disponible sur iPad dès janvier : www.relaischateaux.com/appstore
 


Vidéos

Photos