Le sommelier François Chartier impressionne New York

Le sommelier François Chartier impressionne New York

© Marie-Joëlle Parent - François Chartier lors du 6e «International Chefs Congress» de New York. 

Marie-Joëlle Parent Agence QMI

Dernière mise à jour: 04-10-2011 | 10h49

L'événement rassemble 80 des plus grands chefs, pâtissiers, mixologues et sommeliers de la planète. Dans les magnifiques salles de la Park Avenue Armory, ils partagent pendant trois jours leurs plus récentes découvertes gastronomiques. Près de 2000 personnes y assistent.

François Chartier s'est taillé une place de choix dans la programmation auprès de chefs tels que Andoni Luis Aduriz (Mugaritz Restaurant), Massimo Bottura (Osteria Francescana) et Grant Achatz (Alinea). «C'est flatteur, on vient me dire que mon travail vaut la peine», a-t-il confié après sa conférence. Il a été repéré par la présidente de Star Chefs lors d'un événement culinaire en Espagne l'an dernier.

Structure moléculaire

Sa conférence sur l'accord des mets et vins grâce à la structure moléculaire des aliments a été chaleureusement accueillie dans la salle. Pour certains, ce fut même une révélation. Certains sommeliers professionnels lui ont dit: «Ça vient complètement de bouleverser ce qu'on a appris». Les recherches de Chartier n'ont pas encore beaucoup d'écho aux États-Unis, mais ça ne saurait tarder. Son livre, Taste Buds and Molecules, va être publié aux États-Unis le 5 février. Suivra une tournée dans les médias américains en mars. Le livre a gagné le prix du meilleur livre de cuisine au monde aux Gourmand World Cookbook Awards en février 2010.

Chartier s’apprête aussi à tourner un documentaire présenté par Documentary Channel, un «road trip» sur la route des arômes réalisé par Patrice Sauvé (Grande Ourse, Ciao Bella). Ils iront bien sûr au restaurant de Ferran Adrià (le chef d’elBulli) en Espagne, avec qui il a collaboré à plusieurs reprises à l'élaboration de plats.

Révélation

François vit depuis sept ans ce qu'il décrit comme son 2e tour de montagne russe. Plongé dans le monde du vin depuis 1989, il a décidé de tout arrêter en 2002 après avoir gagné plusieurs concours mondiaux, pour observer où s'en allait le monde de la gastronomie.

En 2005 l'idée est venue comme un coup de génie. Ses recherches sur la structure moléculaire des aliments l'amènent aujourd'hui à collaborer avec les chefs des grands restaurants internationaux, dont Ferran Adrià qui sera d'ailleurs à Montréal en novembre où il sera honoré, des détails sortiront sous peu.

Chartier travaille aussi sur une série de quatre livres en collaboration avec son grand complice, le chef québécois Stéphane Modat: « Papilles pour tous automne, hiver, printemps et été». François Chartier animera aussi une nouvelle émission intitulée «Papilles» à partir du 13 janvier prochain à Télé Québec, la fameuse case horaire de Josée di Stasio et Daniel Pinard.

Les trois restaurants à ne pas manquer à New York selon François Chartier:

Momofuku Noodle Bar
171 1st Avenue entre 10th et 11th Street.

WD-50
50 Clinton Street, entre Rivington et Stanton.

Oriental Garden
14 Elizabeth Street, dans Chinatown pour les dim sum.


Vidéos

Photos