L'hypertension à domicile

L'hypertension à domicile

Photo Fotolia 

Bum interactif

Dernière mise à jour: 06-03-2013 | 14h19

Santé Log rapporte que plusieurs personnes pourraient souffrir d’hypertension sans le savoir, puisque les données recueillies en cabinet de médecin et à la maison seraient parfois bien différentes.

On peut donc parler d’hypertension «à domicile», puisque des médecins remarquent que certains patients voient leur pression artérielle grimper en flèche lorsqu’ils reprennent le chemin de la maison.

C’est l’INSERM qui avance cette théorie, en publiant ces révélations dans l’édition du 14 février du «Journal of Hypertension». L’association souhaite sensibiliser les gens au phénomène et encourager ceux-ci à se doter d’un système de dépistage à la maison.

Pour arriver à ces conclusions, les chercheurs de l’INSERM ont analysé les résultats des tests de 1481 patients en clinique, avant de les renvoyer à la maison. Les sujets devaient ensuite effectuer eux-mêmes des tests pour la pression artérielle.

Les résultats sont clairs, si l’on croit cette étude, puisque 40 % des gens qui affichaient une pression normale en clinique souffraient d’hypertension à la maison.

Étant l’une des causes majeures d’infarctus, l’hypertension doit donc être prise au sérieux, et une sensibilisation de la population sur les tests à domicile s’impose, croient les chercheurs en tête de cette étude.


Vidéos

Photos