Écouter son corps pour une meilleure santé mentale

Écouter son corps pour une meilleure santé mentale

Photo Fotolia 

Bum interactif

Dernière mise à jour: 13-02-2013 | 10h45

On apprend donc que celles qui sont le plus en phase et en symbiose avec leur corps affichent également une plus grande confiance et une meilleure santé mentale.

Effectuées à l’Université de Londres par une équipe de spécialistes, ces recherches démontrent que de connaitre, comprendre et écouter ses réactions corporelles permet de se sentir mieux sans sa peau.

On parle notamment du rythme cardiaque, qui est d’une importance capitale et qui s’avère ignoré par bon nombre de femmes. En écoutant et en analysant son rythme cardiaque, les chercheurs affirment que l’on devient alors « à l’écoute de son corps ».

Ensuite, ces mêmes chercheurs ont tenté d’établir une corrélation entre la capacité des sujets à écouter leur corps et celle de déterminer des « réalités » de celui-ci, comme des mensurations, des symptômes de maladie, etc.

Manifestement, celles qui voient leur corps comme un « objet », et non comme un organisme vivant qui nécessite non seulement des retouches cosmétiques, mais aussi des soins de santé physique et mentale, ont plus de chances de développer des problèmes comme l’anorexie et d'autres désordres.

Celles en phase avec leur corps (et leur cœur) seraient donc plus à même de bien s’occuper d’elles-mêmes, et par conséquent d’afficher une meilleure santé mentale.
 


Vidéos

Photos