Les lampes à UV pour ongles ne causeraient pas de cancer

Les lampes à UV pour ongles ne causeraient pas de cancer

Photo Shutterstock 

Dernière mise à jour: 07-12-2012 | 08h51

En seulement dix minutes, les lampes à UV permettent de sécher rapidement les faux ongles et de prolonger leur éclat, mais certains dermatologues ont parfois évoqué des risques de cancer de la peau en lien avec ces UV.

Certains conseillent de ne pas du tout les utiliser, et d'autres de se badigeonner les doigts de crème solaire avant toute exposition.

Un article paru en 2009 dans Archives of Dermatology citait le cas de deux femmes ayant développé des cancers de la peau sur le dos de leurs mains, apparemment en lien avec l'exposition aux lampes à UV pour ongles.

Mais une nouvelle étude, menée au Massachusetts General Hospital, a mesuré les radiations provenant des lampes à ongles standard, notamment deux modèles à ampoules UV fluorescentes et une autre à LED.

Les chercheurs ont ensuite calculé «l'efficacité cancérigène» en suivant la même méthode établie pour mesurer la sûreté des appareils médicaux, selon un article du site américain WebMD.

Leurs résultats ont montré que l'utilisation de ces lampes était sûre pendant plus de 250 ans, à raison d'une manucure par semaine.

Et même après 250 ans, les risques de développer un cancer de la peau seraient encore très bas, selon la chercheuse en charge de cette étude, le docteur Alina Markova.

L'étude est parue le 6 décembre sur le site internet du Journal of Investigative Dermatology, en amont de sa publication papier.
 


Vidéos

Photos