Les émissions de cuisine au banc des accusés

Les émissions de cuisine au banc des accusés

Photo: Fotolia 

Dernière mise à jour: 16-11-2012 | 13h38

À la suite du succès fracassant des premières émissions de téléréalité, le genre s'est développé en une panoplie de sous-catégories plus pointues, qui visent différents aspects de la société et divers environnements ou milieux de travail. C'est le cas, entre autres, des cuisines et des grands chefs.

Les émissions culinaires ont d'ailleurs la grosse cote auprès des Nord-Américains, et plusieurs d'entre elles connaissant des succès fracassants sur les ondes de plusieurs stations.

Voilà que des chercheurs se sont penchés sur le phénomène et ont cherché à savoir si cette programmation gastronomique pouvait cacher un côté plus sombre. Ils placent donc maintenant les émissions de cuisine au banc des accusés avec les résultats de cette étude, selon ce que rapporte santelog.com.

Les gens seraient plus enclins à consommer des calories, des aliments sucrés ainsi que des plats plus gras après avoir visionné une émission de cuisine à la maison.

Analysant les comportements de 80 jeunes adultes (des étudiants en psychologie), les chercheurs ont observé qu'après avoir visionné dix minutes d'une telle émission et se voir ensuite offrir toute une série de plats différents, des bons et des mauvais, les participants préféraient ingérer les mauvais.


Vidéos

Photos