Guérissez vos plaies!

Guérissez vos plaies!

 

Dernière mise à jour: 13-09-2013 | 07h16

Qu’elles surviennent en trébuchant maladroitement sur le trottoir ou en apprenant à faire du vélo, les coupures et les éraflures font partie de la vie. Elles peuvent arriver à n’importe qui, n’importe où, n’importe quand. Même si ces blessures mineures ne nécessitent généralement pas une visite aux urgences, elles doivent quand même faire l’objet de soins adéquats afin de prévenir l’infection ou toute autre complication.

Les Québécois pensent qu’ils sont bien renseignés en matière de traitement des plaies. Cependant, une enquête récente a permis de découvrir que la plupart des gens ne savent pas comment soigner une plaie légère. Plus du trois quarts (76 % de la population pensent que laisser les coupures ou les éraflures à l’air libre accélère le processus de guérison, alors que contrairement à la croyance populaire, le fait de laisser une croûte se former entrave la guérison en créant une barrière entre les cellules cutanées saines.

Les professionnels de la santé s’entendent pour dire que le traitement rapide et efficace des plaies légères est très simple. Il suffit de nettoyer la plaie à l’eau savonneuse tiède, de la traiter avec un onguent antibiotique topique et de la couvrir avec un pansement jusqu’à ce qu’elle soit complètement guérie. À l’heure actuelle, seulement 12 % de la population couvrent une plaie légère avec un pansement jusqu’à ce qu’elle soit complètement guérie.

«La plupart des gens ne se rendent pas compte que même les plaies légères nécessitent un traitement spécial pour pouvoir guérir rapidement et efficacement», affirme Dre Isabelle Verdy, pédiatre. Prendre quelques minutes pour suivre ces trois étapes simples – nettoyer, traiter et couvrir accélère la guérison et réduit les risques d’infection et de nouvelle blessure.»

D’après de récentes études, appliquer un antibiotique topique et recouvrir la plaie d’un pansement aident à accélérer la guérison d’une plaie légère de quatre jours, par rapport à l’emploi d’un pansement seul.

La bonne nouvelle est que la plupart des Québécois sont en partie sensibilisés. En effet, même s’ils ne sont pas sensibilisés aux trois étapes du soin adéquat des plaies, la plupart d’entre eux (75 %) savent qu’appliquer un onguent antibiotique aide à guérir les coupures et les éraflures.


Cet été, on adopte la routine «nettoyer, traiter, couvrir»


L’été est la période idéale pour devenir un expert en matière de soins adéquats des plaies mineures. Pour les enfants, l’été est synonyme d’activités en plein air. Pour les parents, c’est la période où le soin des coupures et éraflures dues aux activités insouciantes de leurs enfants devient chose courante.

«Le traitement de la plaie d’un enfant est une occasion de former des liens affectifs avec lui», affirme Dre Verdy. «Être en mesure de soulager la douleur de notre enfant nous procure un sentiment de satisfaction». La routine «nettoyer, traiter, couvrir» aide le parent et l’enfant à sentir que des soins sont prodigués et que l’enfant ira mieux. Et rappelez-vous qu’un bisou contribue grandement au processus de guérison sur le plan affectif.»

Si on ne couvre pas la plaie, on l’expose à la saleté et aux bactéries nocives et on augmente le risque d’infection. Fait étonnant, seulement 19 % des Canadiens savent que couvrir la plaie d’un enfant jusqu’à ce qu’elle soit complètement guérie est la meilleure méthode de traitement.
 

Solutions simples, qui restent, pour le soin des plaies


Il est très facile de traiter adéquatement les plaies. Dre Verdy recommande les trois étapes simples suivantes pour le traitement des plaies à domicile:

  • NETTOYER – Nettoyer une coupure ou une éraflure est la première étape de la protection contre l’infection. Toute saleté ou tout débris laissés dans une coupure ou une éraflure peuvent causer une infection. Le nettoyage de la plaie à l’eau savonneuse tiède permettra de déloger la saleté et les débris et ainsi minimiser la quantité de bactéries pouvant causer l’infection.

    TRAITER – Les antibiotiques topiques gardent la plaie humide et forment une couche protectrice qui prévient l’infection et aide à accélérer le processus de guérison.

    COUVRIR – L’application d’un pansement protégera la coupure ou l’éraflure de la saleté et des débris pendant le processus de guérison et préviendra les nouvelles blessures. Il faudra aussi changer le pansement tous les jours pour garder la zone propre.


On dit que prévenir, c’est guérir... alors soyez prévoyants!

 


Vidéos

Photos