Gentside Découverte

Des phoques retrouvent leur liberté après des mois de soins

Des phoques retrouvent leur liberté après des mois de soins

Les jumeaux remis à la mer.Capture d'écran Gentside Découverte

Après avoir passé quatre mois dans un centre de sauvetage, ces deux jeunes phoques gris (Halichoerus grypus) étaient plus qu’impatients de retourner chez eux, en Mer du Nord. Ils ont été relâchés mardi dernier par la Société pour la prévention de la cruauté envers les animaux (RSPCA), une organisation britannique qui s’est chargée de leur réhabilitation.

Les petits ont une histoire singulière. Ils ont tous les deux été recueillis en novembre dernier, après que leur mère, un spécimen sauvage alors sous surveillance, a fini de les nourrir et les a abandonnés sur une plage de Norfolk, en Angleterre.

Un cas extrêmement rare de jumeaux sauvages

Pris en charge à l’âge de dix jours seulement, les bébés ont été soumis à des tests ADN afin de confirmer leurs liens de parenté. Les analyses génétiques, menées par l’Institut de recherche marine du pays, ont révélé que les deux phoques étaient en réalité des jumeaux, un cas extrêmement rare dans la nature.

Sa découverte est une première mondiale, comme le souligne à BBC News, Anne Kirstine Frie membre de l’équipe de recherche: «Cela doit se produire de temps en temps, mais jusqu’à présent jamais des jumeaux sauvages phoques gris n’ont été documentés. Dans la nature, ils survivent rarement tous les deux, mais dans le cas présent l’un et l’autre sont en bonne santé».

Une opération de réhabilitation réussie

Les jumeaux ont été baptisés R2-D2 et C-3PO, comme clin d’oeil à la saga Star Wars. Trop petits pour survivre seuls, ils ont été confiés au refuge de la RSPCA. Le personnel soignant s’est chargé de leur apporter les soins nécessaires à leur croissance tout en privilégiant leur autonomie, de manière à ne pas les habituer à dépendre des humains.

Au terme de leur séjour, les phoques se sont révélés tout à fait capables de se débrouiller seuls à l’état sauvage. Les responsables de la RSPCA ont ainsi jugé qu’il était temps de leur redonner leur liberté. La vidéo que vous pouvez observer ci-dessus dévoile ce moment fort. À travers la séquence, on peut voir les jumeaux sortir de leur cage de transport et rejoindre la mer.

«C’est incroyable de penser que nous avons contribué à réhabiliter les premiers jumeaux sauvages phoques gris découverts à ce jour», confie Alison Charles, directrice du centre de la  RSPCA. Au total, 66 petits phoques gris ont été pris en charge par la structure cette année.

Aussi sur Canoe.ca:



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos