Gentside Découverte

Une ourse polaire inséparable de l'homme qui l'a recueillie

Une ourse polaire inséparable de l'homme qui l'a recueillie

Mark et son ourse polaire.Capture d'écran Gentside Découverte

Quoi de plus agréable que d'aller faire trempette en pleine journée dans la piscine familiale? Si vous tombiez sur celle de Mark Dumas, vous réfléchiriez probablement à deux fois avant de vous y jeter la tête la première. Et pour cause, le bassin est occupé par un pensionnaire un peu spéciale: une ourse polaire.  

À 60 ans, Mark Dumas a une vie plutôt atypique. Dresseur de profession, il vit depuis plus de 15 ans avec sa femme Dawn, et Agee, une ourse de 350 kilos hébergée dans un enclos à  proximité de leur maison de Abbotsford en Colombie-Britannique. 

Une belle rencontre

Mark et Dawn ont adopté Agee alors qu'elle n'avait que six semaines. Le dresseur avait été contacté par un réalisateur recherchant un ourson pour son prochain film ayant pour décor l'Alaska. C'est ainsi que la route de l'homme a croisé celle de ce bébé ours polaire né au zoo de Kolmarden en Suède. 

Le couple a dû remplir de nombreuses formalités pour prouver qu'ils étaient capables d'accueillir l'animal mais ils ont finalement pu rentrer avec elle au Canada. De là a commencé une véritable petite vie de famille. Mark et Dawn ont installé Agee dans leur maison et en ont pris soin jusqu'à ce qu'elle atteigne une taille peu pratique. 

Ensuite, ils lui ont créé son propre chez-elle sur un terrain voisin. Ce qui n'a pas empêché durant toutes ces années Agee et Mark de créer une véritable complicité. Désormais, ils font tout ensemble: ils jouent, chahutent, vont à la piscine et font même la sieste. Mais l'ourse est aussi devenu une star des écrans.    

En effet, elle a tourné dans plusieurs films ainsi que des publicités. «Elle adore son travail. Les ours polaires sont des animaux extrêmement intelligents et vous pouvez voir qu'elle prend plaisir à être stimulée à travers ses activités. Elle n'aurait jamais pu vivre dans la nature donc c'est important pour nous de la garder active et stimulée», explique le dresseur.   

Un ours affectueux... mais qui reste dangereux

Si Agee peut paraître calme et joueuse, Mark Dumas tient toutefois à rappeler que l'ours polaire est un animal dangereux. Ainsi, la femelle et le couple ont une relation tout à fait privilégiée. «Si quelqu'un d'autre essayait ça, il finirait en dîner pour Agee», précise-t-il. «Les seules personnes qu'elle aime dans le monde entier sont ma femme et moi.»

Le dresseur lui-même reste d'ailleurs prudent avec sa protégée. «J'ai travaillé de cette façon avec des ours pendant 40 ans, donc je peux lire le langage corporel d'Agee et savoir comment agir de façon sûre avec d'elle», souligne-t-il.  «Mais c'est Agee le patron, ce sont ses règles qui comptent».

Aussi sur Canoe.ca:
 



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos