Gentside Découverte

Blindy, le manchot pygmée aveugle qui apprend à nager

Blindy, le manchot pygmée aveugle qui apprend à nager

Shireen Helps et Blindy.Capture d'écran Gentside Découverte

Blindy est un manchot pygmée âgé d’une douzaine de semaines. L’oiseau, venu au monde avec une malformation de la tête et du bec, est aveugle de naissance. Un handicap qui compromet sérieusement sa vie dans la nature.

Heureusement pour lui, Blindy peut compter sur le soutien de Shireen Helps, la responsable du Pohatu Penguins, un refuge pour manchots situé dans la baie de Flea en Nouvelle-Zélande. Avec son mari, la femme s’occupe depuis 30 ans d’accueillir, soigner et réhabiliter ces spécimens sauvages pour sauvegarder leurs populations.

Un cours de natation

Shireen Helps a pris Blindy sous son aile et se charge désormais de lui enseigner les fondamentaux pour que ce dernier puisse profiter des petits plaisirs de la vie. Dans une récente vidéo, on peut voir la gardienne apprendre au manchot pygmée à nager en le jetant dans un étang avec ses compagnons du centre de sauvetage.

Bien que la méthode puisse paraître un peu brusque, il n’y a aucun souci à se faire pour l’oiseau. Celui-ci ne risque pas de couler et pour cause, les manchots sont dotés d’une flottabilité très élevée.

Ainsi, ces séances de nage forcées ne sont que bénéfiques pour Blindy qui petit à petit se familiarise avec l’eau. Le manchot a fait de véritables progrès au cours de ces dernières semaines. Plus à l’aise, il se déplace avec davantage de facilité.

Un retour à l’état sauvage impossible

Celui-ci nage en effectuant de petits cercles, une technique inhabituelle. Ainsi, pour éviter que l’oiseau ne se heurte à chaque mouvement sur la rive de l’étang, Shireen Helps est obligée de le lancer le plus loin possible au milieu du plan d’eau.

Selon la gardienne, les chances de Blindy de retourner un jour à l’état sauvage sont extrêmement limitées. La meilleur solution serait que le manchot soit pris en charge dans la durée par un sanctuaire, un zoo, ou une structure privée disposée à prendre soin de lui.

Selon les estimations, près de 2500 manchots pygmées évolueraient actuellement dans la baie de Flea. Compte tenu des menaces constantes auxquelles l’espèce doit faire face, cette proportion est plutôt encourageante.  

Aussi sur Canoe.ca:



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos