AFP

Le Sri Lanka offre un éléphanteau à la Nouvelle Zélande

Le Sri Lanka offre un éléphanteau à la Nouvelle Zélande

Photo Fotolia

Le Sri Lanka a offert mercredi au Premier ministre néo-zélandais John Key un éléphanteau femelle, provoquant la colère des défenseurs des droits des animaux qui ont estimé cruel de la séparer de sa famille.

Nandi, éléphanteau de cinq ans née dans la plus ancienne réserve pour éléphants du pays, a été offerte par le président Maithripala Sirisena à M. Key qui effectue une visite de deux jours au Sri Lanka. 

Le Sri Lanka avait déjà offert il y a un an un éléphanteau, Anjalee, au zoo d'Auckland.

«Le premier éléphant a gagné 700 kilos en un an. Il semble être heureux en Nouvelle-Zélande et je suis certain que son amie le sera aussi», a déclaré M. Key au président sri-lankais.

Le Sri Lanka, où les éléphants sont considérés comme des animaux sacrés, en a déjà offert à plusieurs pays dont la Chine, le Japon et les États-Unis.

Mais les défenseurs des droits des animaux ont appelé les autorités à cesser cette pratique, affirmant que certains des animaux avaient eu des difficultés à s'adapter à des climats différents et à s'éloigner de leurs familles.

«Nous sommes très déçus», a déclaré à l'AFP Sagarika Rajakarunanayake, qui dirige le groupe des Amis des animaux. «Nous avons écrit il y a trois semaines au gouvernement pour lui demander de cesser cette pratique, mais je crois qu'ils ne lisent même pas nos lettres».

Nandi a été élevée au sein d'un troupeau de 93 éléphants dans une cocoteraie à l'orphelinat de Pinnawala, près de la capitale Colombo.

Elle doit bientôt être transportée par avion à Auckland, où les températures sont beaucoup plus froides que le climat tropical auquel elle est habituée.

Aussi sur Canoe.ca:


Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos