Dre Louise Laliberté
Animal

Mon chat, mon partenaire de vacances... ou pas?

Mon chat, mon partenaire de vacances... ou pas?

© shutterstock

Dre Louise Laliberté

Dernière mise à jour: 25-06-2014 | 09h24

Chaque année, les propriétaires de chats se posent la même question: j’amène Félix avec moi ou je le fais garder?

Voyager avec un chat peut être très agréable mais, selon le type de vacances qu’on a prévues, l’emmener peut aussi s’avérer compliqué. De plus, certains chats supportent très mal les déplacements. Si on prend la route avec Minou, tout arrêt — même pour les repas — demande une planification spéciale, puisqu’on ne peut pas le laisser dans la voiture. Un coup de chaleur arrive très vite et peut entraîner la mort en quelques minutes, seulement.
 
Tout compte fait, notre petit compagnon sera peut–être plus heureux s’il est laissé aux soins d’un professionnel ou d’un être cher, plutôt que de nous accompagner en vacances. En effet, les chats aiment la sécurité de leur foyer douillet. Pour eux, se retrouver soudainement dans un
endroit de villégiature inconnu est une source de stress inévitable. Et puis, on doit bien l’admettre, c’est souvent pour se faire plaisir qu’on emmène son chat en vacances!
 
Un gardien de choix
Si votre absence ne dure que quelques jours, la solution la moins traumatisante pour votre chat est encore de le laisser à la maison, dans la mesure où une personne de confiance vient le visiter une ou deux fois par jour. Par contre, si vous prévoyez des vacances de plus d’une semaine, votre chat risque probablement de souffrir de solitude. Dans cette éventualité, demandez à des amis de l’accueillir chez eux: cela permettra à votre animal de recevoir des soins personnels, et il n’en coûtera presque rien. Hélas, de tels amis ne sont pas toujours disponibles.
 
Il existe par ailleurs des services de gardiennage personnalisés. Le gardien se déplace à votre domicile et tient compagnie à votre animal, en plus de veiller à ses besoins. Ces services sont généralement connus des établissements vétérinaires, qui pourront transmettre leurs coordonnées aux intéressés. Il est également important de demander des références d’autres clients, puisqu’on doit remettre les clés de notre domicile au gardien en question. Bien que ces services soient encore nouveaux au Québec, ils font fureur dans d’autres provinces.
 
La pension
Les services de pension constituent une option intéressante, mais il faut reconnaître que le chat ne sera sûrement pas aussi choyé que s’il demeurait chez lui. À moins de sélectionner une pension haut de gamme — qui coûte généralement une fortune! —, votre félin n’aura pas accès au lit, il ne sera pas aussi gâté qu’à la maison, et il ne recevra pas tous les petits soins auxquels il est habitué. Alors comment évaluer la qualité d’une pension?
 
La recommandation du vétérinaire est une bonne garantie. Il est tout de même prudent et conseillé de visiter l’endroit quelques semaines avant le départ, car la qualité d’un établissement peut varier d’une saison à l’autre. Il faut tenir compte des conditions d’hébergement, de l’espace réservé à chaque animal, et s’assurer qu’on lui offrira la même nourriture qu’à la maison, car un changement alimentaire constitue un stress additionnel. Il est impossible de vous faire visiter les lieux? Attention: c’est de mauvais augure! Mis à part la propreté de l’établissement et la personnalité des employés, un bon critère d’évaluation est l’exigence que tous les pensionnaires soient préalablement vaccinés avant leur admission.
 


Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos