Éléphants méchants à donner

Éléphants méchants à donner

Photo: Fotolia 

Dernière mise à jour: 28-11-2012 | 10h35

«Ils se poussaient les uns les autres, barrissaient très fort, battaient des oreilles: la situation devenait insoutenable», a déclaré à l'AFP Webren Landman, biologiste au parc animalier, assurant que la bagarre était le résultat d'une lutte de pouvoir entre les animaux après la mort de la chef du groupe, une éléphante de 31 ans, Htoo Khin Aye.

La fille de cette dernière, Mingalar-oo, avait d'abord pris la direction du troupeau avant que son autorité ne soit contestée par le plus vieux pachyderme du groupe, une femelle de 30 ans du nom de Htoo Yin Aye. Le groupe de douze éléphants s'était alors scindé en deux, huit du côté de Mingalar-oo et quatre du côté de Htoo Yin Aye.

Afin d'empêcher les animaux de se blesser, une moitié du groupe a été maintenue à l'intérieur le matin alors que l'autre profite des enclos extérieurs et les deux groupes échangent leur place l'après-midi, a souligné M. Landman.

«Cela signifie que les éléphants passent trop de temps à l'intérieur», a affirmé leur soigneuse, Krista Nijstad, au quotidien populaire Algemeen Dagblad (AD), ajoutant: «nous avons besoin d'une solution rapide».

Le parc est donc à la recherche d'un autre zoo qui pourrait accueillir les 4 pachydermes, Htoo Yin Aye et sa progéniture, et est prêt à les céder gratuitement.

«C'est une triste solution mais c'est malheureusement comme ça que fonctionne la nature», a ajouté Mme Nijstad dans l'AD : «c'est mieux pour eux de prendre un nouveau départ».


Vidéos

Photos