Josiane M. Primeau
Animal

Garder un animal exotique: illégal ou pas?

Garder un animal exotique: illégal ou pas?

Shutterstock

Josiane M. Primeau

 
Il est illégal de garder certains animaux exotiques ou animaux de la faune en captivité au Québec, alors que d’autres espèces sont autorisées avec un permis seulement, ou encore sans permis mais en quantité limitée. De plus, avant d’adopter un animal, plusieurs vérifications s’imposent. Informez-vous sur la réglementation du Québec, la réglementation municipale, les règles applicables à votre immeuble et, étonnamment, votre contrat d’assurance.
 

Espèces admises à la garde en captivité

Pour savoir quels animaux vous pouvez posséder et combien vous pouvez en avoir, vous devez vous référer au règlement sur les animaux en captivité.

Faune indigène du Québec*

  • L’écureuil gris
  • L’écureuil roux
  • La couleuvre rayée
  • La grenouille des bois 
  • La grenouille du Nord 
  • La grenouille léopard 
  • La grenouille verte
  • Le crapaud d’Amérique
  • Le necture tacheté
  • Le ouaouaron
  • Le tamia rayé
  • Le triton vert
 

Espèces exotiques

Le chinchilla
Ce petit rongeur, dont la douceur est incomparable, ne fait pas l’objet de restrictions dans notre province.

Le hérisson
Il est possible depuis 2002 de posséder légalement au Québec ce petit animal exotique originaire d’Afrique. (Le hérisson, petite boule nocturne et insectivore, est à ne pas confondre avec le porc-épic, natif de l’Amérique du Nord qui, lui, est interdit!)

Le phalanger volant
La possession de ce petit marsupial planeur très impressionnant est permise au Québec depuis 2002.

* Attention, des restrictions quand au nombre d’animaux de cette liste permis à la garde en captvitié s’appliquent.

Bien que permis en captivité, ces animaux ne font pas nécessairement de bons animaux de compagnie, en raison entre autres de leur tempérament et du fait que plusieurs vivront la nuit et dormiront toute la journée.



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos