«L’entente avec Bombardier est un compromis politique»: entrevue