AFP

Allemagne: une loi pour lutter contre l'inégalité salariale

Allemagne: une loi pour lutter contre l'inégalité salariale

Les différences salariales entre les hommes et les femmes risquent de ne plus avoir de secrets en Allemagne.Photo Fotolia

Le gouvernement allemand a adopté mercredi un projet de loi obligeant les grandes entreprises à faire preuve de transparence sur les différences salariales entre les hommes et les femmes.

Les entreprises de plus de 200 salariés devront introduire un droit à l'information à la demande sur les critères de rémunération et celles de plus de 500 salariés devront en outre publier régulièrement un rapport dressant un état des lieux des écarts salariaux entre les salariés des deux sexes.

Longtemps débattu, ce projet de loi, sur lequel la coalition gouvernementale au pouvoir s'était mise d'accord début octobre, a fait face à beaucoup de résistance dans le camp conservateur, lequel a notamment critiqué l'imposition «de nouvelles charges bureaucratiques» pour les entreprises.

«Maintenant la voie est libre pour une loi, qui va briser un tabou important: celui de parler de son salaire. Le projet de loi crée davantage d'égalité salariale entre les hommes et les femmes, à travers la transparence sur les rémunérations», a au contraire défendu, dans un communiqué, la ministre de la Famille sociale, la démocrate Manuela Schwesig, porteuse du projet.

L'Allemagne à la traîne

D'après les dernières statistiques disponibles, l'Allemagne est un des pays européens où la différence de salaire entre les hommes et les femmes est la plus importante.

Selon l'Office fédéral des statistiques, elle s'élevait encore à 21 % en 2015, dans un pays où l'emploi des femmes, longtemps à la traîne a certes nettement progressé, mais reste souvent à temps partiel, surtout pour les femmes ayant des enfants, et dans des secteurs moins rémunérateurs.

À fonction et qualification égales, la différence de salaire horaire entre les salariés des deux sexes reste de 7 %.

Le projet de loi adopté mercredi par le gouvernement doit être voté par le Parlement allemand.

L'Allemagne a déjà instauré il y a un an l'obligation de certains quotas de femmes dans les conseils de surveillance des grands groupes.



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos