Catherine Martellini
37e avenue

Acheter en gros sans dépenser trop

Acheter en gros sans dépenser trop

Photo Fotolia

Catherine Martellini

On arrive à un magasin à grande surface où on nous promet des économies, et on en ressort avec une facture faramineuse bien loin du budget initial. Voici des astuces à connaître pour éviter de tomber dans les «pièges» des commerçants...

1. Injecter une dose d'urgence

Les magasins à grande surface jouissent d'un roulement d'inventaire très rapide. Si on visite ce type d'établissement dans la période des barbecues ou des équipements estivaux, on remarquera bien souvent que ceux-ci ne seront plus disponibles le mois suivant. «Cela envoie le signal qu'il faut profiter de l'offre maintenant, qu'on l'ait planifié ou non», explique Jacques Nantel, professeur titulaire au département de marketing à HEC Montréal.

«Pour éviter ce genre d'achat impulsif, il est recommandé d'attendre au moins une semaine pour s'assurer qu'il s'agit réellement d'un besoin et non d'un simple désir», soutient Karine Robillard, avocate et conseillère budgétaire à Option consommateurs.

2. Grandes quantités = grande consommation

Bon nombre de personnes se rendent dans les magasins de type entrepôt pour faire le plein de papier d'aluminium, de céréales ou de papiers-mouchoirs. Et on peut les comprendre: il est vrai qu'on peut y réaliser des économies puisqu'on obtient un meilleur prix unitaire à l'once ou en quantité pour certains articles.

Mais acheter en plus grande quantité, cela signifie qu'on stocke les produits chez soi. «Une fois qu'on les a à la maison, on a souvent le réflexe d'en consommer davantage», remarque Jacques Nantel. Et on actionne ainsi de nouveau la roue de la consommation.

3. Créer la rareté

Un bon consommateur compare les prix avant d'acheter un article comme un téléviseur ou une imprimante. Les commerces le savent, et c'est pourquoi une des façons pour eux d'éviter cette analyse comparative consiste à offrir des produits qui ne se trouvent pas ailleurs, soit en raison de leur format ou de leurs caractéristiques comme un numéro de modèle. «Comme les gens partent du principe que les prix sont généralement plus bas dans ces magasins, ils supposeront que le prix offert est convenable», précise Jacques Nantel.

4. Augmenter la fréquence des visites

Les magasins de type d'entrepôt n'étaient auparavant pas envisagés comme un endroit où l'on se rendait souvent. «De nos jours, ils tiennent des catégories d'articles à très fort roulement comme l'essence, l'alimentation et les produits pharmaceutiques, incitant les gens à y revenir de semaine en semaine», ajoute-t-il.

Et une fois sur place, les autres stratégies marketing arrivent à nous faire dévier de notre objectif d'achat initial. «Se fixer un budget avant de se présenter dans un magasin à grande surface et laisser sa carte de crédit à la maison peuvent aider à garder la tête froide devant une aubaine dont on n'a pas besoin, recommande Karine Robillard d'Option consommateurs. Et surtout, se poser la question: s'il était au prix régulier, aurais-je acheté ce produit?»

Mais la meilleure astuce dans ce genre de magasin pour ne pas perdre ses moyens dans tous les sens du terme demeure d'éviter d'y flâner trop souvent.

Aussi sur Canoe.ca:



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos