Agence QMI

Plus de légumes imparfaits à bas prix chez Loblaw

Plus de légumes imparfaits à bas prix chez Loblaw

Photo Fotolia

MONTRÉAL - Pour souligner le premier anniversaire de sa marque sans nom Naturellement imparfaits, Loblaw élargit son offre, qui inclut désormais des poivrons, des oignons et des champignons moins coûteux, parce que moins susceptibles de plaire.

Le projet-pilote, initié en mars 2015, était limité à la vente de pommes et pommes de terre imparfaits dans diverses succursales de la province.

Les fruits et légumes de la marque sans nom Naturellement imparfaits «sont plus petits ou légèrement difformes», selon la chaîne et se vendent jusqu'à 30 % moins chers que les autres produits jugés plus «parfaits» ou standards. Ces fruits et légumes servaient auparavant à concocter des jus frais, des sauces ou des soupes.

Cette gamme imparfaite, offerte dans les magasins Maxi et Maxi & Cie du Québec, permet d'écouler des produits qui proviennent majoritairement du Québec et du reste du Canada.

Loblaw, qui exploite aussi les bannières Provigo et Pharmaprix, a indiqué dans un communiqué qu'elle veut s'arrimer davantage avec les agriculteurs locaux pour éviter le gaspillage.

«Le succès de Naturellement imparfaits dépasse largement nos attentes. Nos clients savent que malgré leur apparence, ces fruits et légumes ont le même goût et procurent les mêmes bienfaits nutritionnels que les fruits et légumes ordinaires», a dit le vice-président, promotions et allocations pour les bannières Maxi et Maxi & Cie, Glenn Acton.

L'entreprise souligne qu'il s'agit aussi d'une manière de contribuer concrètement à réduire le gaspillage alimentaire.

Aussi sur Canoe.ca:



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos