Fabien Major

Fabien Major

Fabien Major est un professionnel de la finance inscrit à l'AMF. Il est détenteur d'une Maitrise en administration des affaires. Il blogue et rédige des chroniques sur la finance personnelle depuis 2006.
Canoë

Les fonds des banques sont-ils valables?

Les fonds des banques sont-ils valables?

Photo Fotolia

Régulièrement, on me demande si les fonds communs ou les FNB des banques et des caisses sont aussi performants que ceux des grandes firmes internationales et de gestion de capitaux. Je pense qu'ils sont souvent «convenables». Mais, pas toujours.

Dans la gestion de patrimoine, nos grandes banques sont arrivées sur le tard et ont réellement mis l'accent sur la distribution des produits à la fin des années 1990.

Essentiellement et depuis deux siècles, nos banques faisaient des prêts et recueillaient des dépôts. That's all. Avec la déréglementation et les accommodements obtenus par leurs lobbyings continus, on a pu assister en 30 ans à une vague sans précédent de fusions et d'acquisitions. Nos banques ont acheté la majorité des firmes de courtage et manufacturent maintenant des fonds négociés en bourse et des fonds communs de placement.

En s'assurant de prendre des cuts à chaque niveau, elles maximisent leur profitabilité. Elles vont, par exemple, initier l'entrée en bourse d'une entreprise et se prendre une commission (de 1 à 3 %), intégrer les nouveaux titres dans les portefeuilles des clients en valeurs mobilières pour 1 à 3 % (second étage de commissions) et pourquoi pas les ajouter dans les fonds maisons qu'elles distribuent (troisième étage de commissions) de 1 à 3 %.

On s'en doute, cette structure à paliers multiples est extrêmement lucrative pour les institutions formant le «Big Six», soit RBC, BMO, Scotia, TD, CIBC et BN.

Les étoiles scintillent moins dans les banques

Pour apprécier la qualité d'un fonds, le groupe de recherche indépendant Morningstar donne une note sur 5 étoiles. Un peu comme les étoiles des hôtels et des restaurants. Il est relativement facile de «prévoir» que le confort et la qualité des installations seront moindres dans un établissement 2 étoiles que dans un 4 ou 5 étoiles. Pour les fonds d'investissement, on s'en doute, un 5 étoiles est moins risqué et plus payant que la moyenne. 

Revenons à notre question: est-ce les fonds des banques sont moins bons que ceux des autres financières? Selon la formule d‘évaluation des fonds de Morningstar, on observe une quantité moindre de fonds récoltant 5 étoiles dans les produits des banques et des caisses.

Un recensement rapide des sociétés de fonds nous apprend que c'est le groupe Fidelity qui récolte le plus de fonds de grande qualité, alors que 167 obtiennent la cote maximale.

Au deuxième rang, Placements CI voit 113 de ses fonds recevoir la note 5 étoiles. Manuvie en récolte 95, Fonds Dynamique 64 et RBC 55.

Dans les grandes institutions financières, c'est Desjardins (9), la Banque Nationale (5) et Scotia (4) qui peinent le plus à décrocher les honneurs dans ces produits de placement.

En conclusion, tout concentrer vos actifs dans les fonds de la banque ne favorisera peut-être pas vos meilleurs intérêts.

Les organisations qui comptent le plus de 5 étoiles:

  • Fidelity investments 167
  • Placements CI 113
  • Financière Manuvie 95
  • Fonds Dynamique* 64
  • RBC 55
  • Fonds TD 51
  • Mackenzie 44
  • Invesco-Trimark 31
  • BMO 19
  • CIBC 18
  • Desjardins 9
  • Banque Nationale 5
  • Banque de Nouvelle-Écosse 4

    *Acquise par la Banque de Nouvelle-Écosse en 2011


Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos