Agence QMI

La course à la présidence du Mouvement Desjardins est lancée

La course à la présidence du Mouvement Desjardins est lancée

La présidente du Mouvement Desjardins, Monique Leroux. Photo Michel Desbiens / Agence QMI

LÉVIS - La course à la succession de Monique F. Leroux à la présidence du Mouvement Desjardins est officiellement ouverte.

Après huit ans, et deux mandats à la tête de l'organisation coopérative, Mme Leroux ne peut présenter à nouveau sa candidature et le processus visant son remplacement a été lancé ce lundi.

Argent a appris qu'au moins deux membres du comité de direction s'activent déjà en coulisses et représentent des candidats potentiels. Il s'agit de Stéphane Achard, 1er vice-président et directeur général Entreprises, Services de cartes et Monétique ainsi que de Robert Ouellette, 1er vice-président, Technologies et Centre de services partagés.

Les candidats ont jusqu'au 1er février pour soumettre leur bulletin en vue de l'élection par le collège électoral, le 19 mars prochain.

Pour être éligible, un candidat doit être membre en règle du mouvement depuis au moins 90 jours à partir de la date de réception de son bulletin et recueillir l'appui d'une dizaine de signataires parmi les 256 membres du collège électoral.

En succédant à Alban D'Amours, Monique F. Leroux est devenue, en 2008, la première femme à accéder à la présidence de Desjardins. Elle a été sélectionnée par les membre du collège électoral parmi huit candidats et il a fallu six tours de scrutin pour obtenir la majorité absolue des voix.

En 2012, elle avait été réélue par acclamation.

Mme Leroux cèdera officiellement ses pouvoirs le 8 avril.

En 2008, l'actif de Desjardins était de 152 milliards $. Il atteint maintenant 251 milliards $.

Aussi sur Canoe.ca:



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos