Agence QMI

Répulsifs à la citronnelle: dangereux?

Répulsifs à la citronnelle: dangereux?

La décision de Santé Canada se traduira par des pertes financières pour Druide. Photo Agence QMI

MONTRÉAL - Même s'ils sont utilisés depuis des décennies, les répulsifs à base de citronnelle (chasse-moustiques) seront retirés des tablettes d'ici la fin de l'année. La décision de Santé Canada se traduira par des pertes financières importantes pour une entreprise montréalaise.

En effet, Laboratoires Druide est la seule entreprise au pays à détenir l'homologation de Santé Canada pour vendre des répulsifs à base de citronnelle. Elle vend son produit à travers le Canada depuis 1995.

Santé Canada estime que le produit peut être nocif pour la santé et demande à Laboratoires Druide que des tests de toxicologies soient menés afin d'avoir la certitude que le produit est sécuritaire.

Le président de Laboratoires Druide, Alain Renaud, déplore que Santé Canada demande des tests alors qu'aucune hypothèse n'a été émise sur un quelconque danger pour la santé.

«De plus, les coûts de ce type de test sont élevés et peuvent atteindre jusqu'à 1 million $. Laboratoire Druide n'est pas en mesure de défrayer de tels coûts», a indiqué M. Renaud, en entrevue, lundi.

Surtout que par le passé, l'entreprise a déjà dépensé des sommes importantes afin de prouver à Santé Canada que son répulsif ne contient pas de méthyleugénol, un agent potentiellement cancérigène.

M. Renaud, se dit très déçu de la décision de Santé Canada et indique que le retrait du produit se traduira par une perte de revenu de près de 1 million $ annuellement et la suppression de cinq emplois.

Les tests menés par Laboratoires Druides ont pourtant toujours répondu aux normes gouvernementales, mais les exigences sont toujours plus élevées, ce qui se traduit par des dépenses supplémentaires.

«En 2004, Santé Canada a fait l'évaluation des insectifuges à base de citronnelle qu'on applique directement sur la peau. Les données sur leur innocuité n'étaient pas suffisantes pour justifier l'homologation sur une base continue. Toutefois, comme le ministère n'avait détecté aucun risque pour la santé, il a décidé de ne pas retirer ces insectifuges du marché jusqu'à ce qu'une décision définitive soit prise», peut-on lire sur le site internet de Santé Canada.

De nombreux scientifiques sont d'avis que la citronnelle ne présente pas de risque pour la santé humaine.

Aux États-Unis, la citronnelle est autorisée et considérée sans risque pour la santé humaine depuis 1948, elle est utilisée dans de nombreux autres pays sans restrictions particulières.



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos