AFP
AFP

Elon Musk veut produire de la tequila

Elon Musk veut produire de la tequila

Elon MuskPhoto d'Archives, WENN.com

AFP

Jusqu'où ira Elon Musk? Après avoir révolutionné la voiture avec Tesla, les paiements avec PayPal et promis de coloniser Mars d'ici 2024, le fantasque et controversé entrepreneur a désormais un autre secteur dans son viseur: la tequila.

Le milliardaire d'origine sud-africaine a posté sur son compte twitter vendredi la photo d'une bouteille frappée du logo de Tesla, avec l'inscription «Teslaquila, 100% agave pure».

«Teslaquila arrive bientôt...», a-t-il promis dans la foulée sans autre détail, notamment sur le calendrier. Il ne dit pas où il compte d'ailleurs produire cette liqueur.

Ces deux tweets mystérieux font suite au dépôt lundi dernier du nom «Teslaquila» auprès de l'autorité américaine chargée du contrôle des marques déposées, l'USPTO.

Dans les documents, M. Musk indique que Teslaquila serait «un spiritueux distillé à base d'agave» et «d'agave bleue». Il y fait savoir également qu'il a déjà déposé le nom en Jamaïque le 10 avril.

Le milliardaire avait émis pour la première fois l'idée d'une aventure dans les spiritueux en avril... sous la forme d'un poisson d'avril.

Il s'était notamment amusé en écrivant que Tesla avait déposé le bilan et qu'«Elon Musk a(vait) été retrouvé évanoui contre une Tesla Model 3, entouré de bouteilles de +Tesquilla+».

Ce touche-à-tout est passé maître dans la provocation marketing dont il connaît parfaitement les rouages.

En décembre dernier, il avait annoncé se lancer dans la vente de lance-flammes pour financer The Boring Company, une autre de ses sociétés spécialisée dans la construction de tunnels pour désengorger le trafic automobile. Quelques semaines plus tard, il faisait état de la vente de plus de 20 000 unités de ce produit dont le prix était de 500 dollars.

Depuis la vente de PayPal, qui l'a rendu milliardaire, Elon Musk multiplie les créations d'entreprises avec une préférence pour le transport.

Outre le constructeur de véhicules électriques Tesla, il a fondé la société aérospatiale SpaceX et a lancé l'ambitieux projet Hyperloop, un train subsonique ultra rapide composé de capsules pressurisées circulant dans des tubes à basse pression pour s'affranchir des frottements aérodynamiques et frôler le mur du son.

Cette hyperactivité s'accompagne toutefois de frasques, qui ont fini par lasser un grand nombre d'investisseurs.

Il a été forcé la semaine dernière d'abandonner la présidence du conseil d'administration de Tesla pour solder une enquête du gendarme de la Bourse, la SEC, qui l'accusait de «fraude» pour avoir évoqué dans un tweet un retrait de la Bourse de son entreprise.



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos