Agence QMI
Agence QMI

Le dollar canadien pourrait s'effondrer

Le dollar canadien pourrait s'effondrer

Photo Fotolia

Agence QMI

Le dollar canadien pourrait subir une correction face à son vis-à-vis américain si le Canada et les États-Unis ne parviennent pas à s'entendre sur une nouvelle mouture de l'Accord de libre-échange nord-américain (ALENA).

Selon une analyse produite par la firme JP Morgan et relayée par l'Agence Bloomberg, le huard pourrait perdre jusqu'à 10 % de sa valeur si l'ALENA n'est pas renouvelé.

Selon les analystes, un échec des négociations pourrait amener les Américains à imposer des tarifs douaniers dans le secteur de l'automobile, perturbant les chaines d'approvisionnement et forçant la Banque du Canada à intervenir.

Dans le pire des scénarios, le taux de change sur les marchés pourrait atteindre 1,43 $ CAN pour 1 $ US, ce qui ramènerait le huard à un taux de change qui n'a plus été observé depuis le début de 2016.

En réaction, la Banque du Canada pourrait être amenée à réagir en diminuant son taux directeur de 0,5 %. Celui-ci est présentement de 1,5 % et la Banque avait indiqué, lors de sa dernière mise à jour en septembre, qu'il pourrait l'augmenter en octobre.

La renégociation de l'ALENA continue d'achopper sur divers dossiers. Mardi, le représentant américain au Commerce, Robert Lighthizer, a laissé entendre que les États-Unis pourraient aller de l'avant avec un accord bilatéral avec le Mexique excluant le Canada, si aucune entente n'est trouvée avant la fin de la semaine.



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos