Agence QMI
Agence QMI

Premier trimestre: la bonne performance des loteries fait gonfler les résultats de Loto-Québec

Premier trimestre: la bonne performance des loteries fait gonfler les résultats de Loto-Québec

Photo d'archives

Agence QMI

Loto-Québec a enregistré des revenus et des profits en hausse de 6,4 % et de 10,7 %, respectivement, au premier trimestre, comparativement à la période correspondante de l'an dernier, soutenue principalement par son secteur des loteries.

Pour la période de trois mois terminée le 25 juin dernier, la société d'État a vu ses revenus consolidés passer à 686,5 millions $, alors qu'ils étaient de 644,9 millions $ au cours du même trimestre de l'exercice précédent. De leur côté, les profits, au dernier trimestre complété, se sont élevés à 359,8 millions $, en hausse par rapport à ceux de l'an dernier qui étaient de 325,1 millions $.

Le secteur des loteries, qui représente la plus importante source de revenus pour Loto-Québec, a enregistré des produits de 244,4 millions $ au premier trimestre de 2018, contre 199,4 millions $ un an plus tôt. La hausse est de 22,5 % et s'explique entre autres par «la bonne performance du Lotto Max», a mentionné la société d'État en dévoilant ses résultats vendredi. Lotto Max a généré des revenus de 62,3 millions $, en hausse de 71,2 % par rapport au premier trimestre de 2017.

Les loteries instantanées et les loteries en ligne ont également bien fait au premier trimestre, ce qui n'a pas été le cas pour le Lotto 6/49, dont les revenus sont passés de 41,9 millions $ l'an dernier à 39,7 millions $ cette année.

Le résultat net (bénéfice net) du secteur pour la période de trois mois terminée en juin dernier s'est chiffré à 151,8 millions $, en hausse de 28,7 % par rapport au même trimestre de 2017.

Pour ce qui est du secteur des casinos - qui comprend la restauration et l'hébergement ainsi que les jeux de casino en ligne -, Loto-Québec a souligné qu'à la fin du premier trimestre de l'exercice en cours, ses revenus avaient été stables à 213,5 millions $, tout comme ses profits à 60,3 millions $.

«Si le trimestre ne comptait pas une journée en moins, les produits auraient connu une hausse de 2,9 millions $ (+1,4 %)», a mentionné Loto-Québec.

Le premier trimestre de 2017 comptait 87 jours, alors que celui de l'année en cours en a compté 86.

Loto-Québec a également expliqué que la journée de moins au premier trimestre de 2018 a aussi affecté les résultats de son secteur des établissements de jeux, dont les revenus ont reculé de 3,3 millions $, ou 1,4 %, pour s'établir à 234,0 millions $. Le retrait d'appareils de loterie vidéo dans le réseau des bars et brasseries a aussi engendré une baisse de revenus.

Le résultat net du secteur des établissements de jeux est resté stable à 147,7 millions $.

Au cours du premier trimestre de 2018, Loto-Québec a remis 290,9 millions $ en lots aux gagnants, en hausse par rapport à 231,4 millions $ au premier trimestre de 2017.



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos