Agence QMI
Agence QMI

Facebook facturera les taxes de vente pour ses services de publicité au Canada

Facebook facturera les taxes de vente pour ses services de publicité au Canada

Photo AFP

Agence QMI

Le réseau social Facebook facturera d'ici un an les taxes de vente provinciale et fédérale sur les publicités vendues à partir de ses bureaux canadiens, et ce malgré le refus du gouvernement fédéral d'obliger les compagnies étrangères à le faire.

«Ça devrait être en place au Canada au milieu de 2019», a confirmé à l'Agence QMI une porte-parole de Facebook, Meg Sinclair.

L'entreprise américaine, qui a des bureaux à Montréal, Toronto et Vancouver, deviendrait la première grande compagnie technologique étrangère à le faire. L'initiative touche également les revenus publicitaires d'Instagram, propriété de Facebook.

La compagnie américaine avait déjà annoncé en 2017 vouloir se diriger vers une structure de vente locale dans les pays où elle a des bureaux de vente.

«En termes simples, cela veut dire que les revenus publicitaires provenant de nos équipes locales ne seront plus enregistrés par notre siège social international à Dublin», avait alors écrit le chef des finances de Facebook, Dave Wehner, dans un billet de blogue.

Le géant du web est sous pression à l'étranger afin de rapatrier ses revenus là où il fait des affaires plutôt que de les rediriger vers l'Irlande, où Facebook paie très peu d'impôts, ce qui prive les autres États de centaines de millions de dollars.

Au Canada, de nombreuses voix se sont élevées afin que les géants du web se plient aux lois fiscales canadiennes. Le gouvernement fédéral a jusqu'à maintenant refusé d'agir.

Le Canada est engagé dans une révision de son approche fiscale, de concert avec les pays de l'OCDE, a fait savoir mercredi Pierre-Olivier Herbert, attaché de presse du ministre des Finances, Bill Morneau.

«La communauté internationale a accepté d'examiner les impacts de la digitalisation sur les aspects clés du régime fiscal existant et de travailler vers une approche basée sur le consensus. Avec ceci en tête, nous continuerons d'être engagé dans cette revue multilatérale», a indiqué M. Herbert.



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos