Agence QMI
Agence QMI

Salaires : hausse moyenne de 2,6 % l'an prochain selon Morneau Shepell

Salaires : hausse moyenne de 2,6 % l'an prochain selon Morneau Shepell

Photo Fotolia

Agence QMI

Les salaires devraient augmenter en moyenne au pays de 2,6 % l'an prochain, selon l'étude annuelle à ce sujet de la firme Morneau Shepell.

Ces conclusions ont été faites mardi après avoir sondé en juillet 356 entreprises ou organisations employant 683 497 personnes au Canada, dans différents secteurs d'activité.

Cette moyenne de 2,6 % est la même que la hausse moyenne réelle des salaires cette année et elle correspond au taux d'inflation actuel, selon Morneau Shepell. Les employeurs du Québec se situent en plein dans la moyenne nationale, puisqu'ils anticipent en moyenne des hausses salariales de 2,6 %, contre 2,5 % pour ceux de l'Ontario. C'est en Colombie-Britannique, à 2,8 %, et en Alberta, à 2,7 %, que les augmentations salariales prévues l'an prochain sont les plus élevées au pays.

«Les répondants qui s'attendent à un meilleur rendement financier l'an prochain sont six fois plus nombreux que ceux qui prévoient un rendement plus faible. Devant cet optimisme et un marché de l'emploi tendu, les employeurs restent tout de même circonspects quant aux augmentations salariales, peut-être parce qu'ils craignent un plus grand protectionnisme commercial, une hausse des taux d'intérêt et une économie canadienne qui fonctionne pratiquement au maximum de sa capacité», a mentionné Anand Parsan, vice-président, Services-conseils en rémunération pour Morneau Shepell, par communiqué.

La croissance des salaires devrait être plus forte dans les services immobiliers, de location et de location à bail (à 3,8 %), dans les services professionnels, scientifiques et techniques (3 %), des services d'éducation (3 $) et des administrations publiques (2,8 %). «Ces secteurs font peut-être du rattrapage après avoir accordé des augmentations inférieures à la moyenne au cours des dernières années», a noté la firme torontoise de services-conseils en ressources humaines.

Les hausses salariales dans les secteurs de l'information et de la culture devraient tirer de l'arrière à 1,5 % l'an prochain, tout comme les secteurs des soins de santé et des services sociaux, à 1,7 %.



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos