Pierre Couture
Journal de Québec

La Caisse de dépôt fonce dans l'énergie éolienne et solaire

Le bas de laine des Québécois injecte plus de 500 M$ dans Invenergy Renewables - La Caisse de dépôt fonce dans l'énergie éolienne et solaire

Photo d'archives

Pierre Couture

Dans une transaction de plus de 500 millions $, la Caisse de dépôt et placement a pris le contrôle du producteur d'énergie éolienne et solaire Invenergy Renewables LLC de Chicago.

« Invenergy est un véritable leader dans le domaine de l'énergie renouvelable. C'est un partenaire idéal pour nous », a indiqué mardi au Journal la vice-présidente principale dans les investissements et les infrastructures à la Caisse, Rana Ghorayeb.

La participation de la Caisse dans Invenergy Renewables, qui s'élevait à près de 25 % en 2014, passe ainsi à plus de 52 %. Les investissements dans l'entreprise américaine totalisent maintenant plus d'un milliard $, a précisé Mme Ghorayeb, sans vouloir toutefois en dévoiler le montant exact.

Présente dans les Amériques, en Europe et en Asie, Invenergy Renewables a développé des projets totalisant 14 000 mégawatts (MW) de puissance installée.

Selon la Caisse, Invenergy Renewables a su déployer au fil des ans une expertise solide dans la production d'énergie éolienne et solaire ainsi que dans des projets avancés de stockage d'énergie.

Au cours des dernières années, la Caisse a notamment investi 500 M$ dans un portefeuille de parcs éoliens d'Invenergy au Québec (parc Le Plateau en Gaspésie), au Canada et aux États-Unis.

En 2014, la Caisse avait déplié 42 M$ pour l'achat d'une participation dans le projet éolien parc des Moulins exploité également par Invenergy. Ce parc couvre le territoire des municipalités de Thetford Mines, de Kinnear's Mills et de St-Jean-de-Brébeuf dans la région de Chaudière-Appalaches.

D'autres investissements à venir

Qualifiant les rendements « de très solides » depuis son association avec Invenergy, la Caisse n'écarte pas d'autres investissements dans le secteur des énergies renouvelables au cours des prochaines années.

La Caisse, qui chiffre ses investissements actuels « sobres en carbone » à plus de 18 milliards $, prévoit augmenter ses actifs de 8 milliards $ dans ce créneau d'ici 2020.

À la fin de 2017, la Caisse détenait pour un peu moins de 17 milliards $ dans le secteur des hydrocarbures (pétrole et gaz).

Les investissements « sobres en carbone » de la Caisse

Actuellement : 18 milliards $

D'ici 2020 : +8 milliards $

D'ici 2025 : Veut diminuer de 25 % son empreinte carbone pour chaque dollar investi



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos